Comment monétiser son blog en 2022 ? Le guide complet

✍️ Mis à jour le 11 octobre 2022

Pour beaucoup de débutants, monétiser son blog est l’étape la plus importante de leur projet. On peut le comprendre. C’est avec ça que tu vas pouvoir générer tes premiers revenus en ligne.

Malheureusement, c’est aussi lors de cette étape que ton projet peut partir à l’eau. Surtout si tu l’as mal anticipé.

Si ton objectif est de générer un complément de revenu en ligne ou tout simplement de gagner ta vie sans :

  • vendre du rêve ;
  • arnaquer tes lecteurs ;
  • ou avoir honte de ce que tu fais ;

Alors lis maintenant ce guide complet sur la monétisation de ton site internet. Tu y découvriras les 7 manières de gagner de l’argent avec son blog ainsi qu’un plan étape par étape pour y parvenir.

NB : Prépare-toi un bon café pour accompagner cette lecture

Rejoins 5 000+ makers et reçois tous nos derniers conseils pour vivre du SEO et de l’affiliation.

1 – Monétiser son blog avec l’affiliation

On peut définir l’affiliation comme la mise en avant d’un produit ou d’un service à ton audience en échange d’une rémunération. Il s’agit très souvent d’un pourcentage sur la vente de celui-ci. Il faut d’ailleurs préciser que cela n’a pas de conséquence sur le prix de vente.

comment fonctionne affiliation

Les avantages sont nombreux :

  • Pas de produit à créer pour pouvoir vendre ;
  • Pas de stock à avoir donc une grande facilité à mettre en oeuvre ;
  • Pas d’investissement à faire ce qui rend cette monétisation sans risque ;
  • Un revenu quasi passif une fois que tu as fait ton article/vidéo ;

Les inconvénients quant à eux sont :

  • Une faible marge suivant le produit ou service mis en avant ;
  • Certaines ventes peuvent être non comptabilisées ;
  • La dépendance à l’advertiser qui gère les produits et services ;

À noter qu’il faut faire attention à la durée du cookie. Pour te traduire cette étrange expression, chaque personne qui clique sur un lien de ce genre reçoit un cookie sur son appareil. Et celui-ci a une durée qui varie suivant ton advertiser.

Par exemple, Amazon a une durée de cookie de 24h tandis que d’autres comme Cdiscount ont une durée de 7 jours. Durant ce laps de temps, tu recevras une commission pour tout achat sur leur site. Au-delà, la vente ne sera pas comptabilisée en ta faveur. 😐

Il existe plusieurs rémunérations possibles avec ce type de monétisation :

  • un pourcentage de la vente (qui peut être récurrent dans le cadre d’un abonnement par exemple) ;
  • une rémunération au clic, c’est-à-dire que tu vas toucher une somme d’argent définie en amont à chaque clic sur ton lien ;
  • une rémunération pour chaque lead qualifié. Par exemple, tu fais de l’affiliation travaux et tu es payé lorsqu’une personne remplit un devis avec ses infos personnelles ;

Le gros avantage de cette manière de gagner de l’argent, c’est qu’il existe de l’affiliation pour tout :

  • les produits physiques que tu peux trouver sur Amazon par exemple ;
  • les formations en ligne qui offrent un pourcentage plus important que les autres ;
  • les applications ou les abonnements qui offrent une rémunération durant toute sa durée (que l’on appelle rev share) ;

Pour trouver des programmes d’affiliation, tu peux tester certaines plateformes d’affiliation comme System.io, 1TPE, Awin, ou encore Effiliae par exemple. Tu peux aussi rechercher sur Google des programmes en tapant “affiliation + ton mot clé”. Enfin, il te suffit également de regarder ce que tes concurrents font pour voir si cela est intéressant pour toi également.

Alors comment en profiter sur ton site ? C’est ce que tu vas maintenant découvrir avec toutes nos stratégies les plus efficaces…

Donner son avis / Faire des Tests

Il existe forcément des produits ou des services, qu’ils soient physiques ou non, dans ta thématique. Tu peux donc donner ton avis ou réaliser un test dessus afin de renseigner tes lecteurs sur le sujet.

L’objectif de ce type d’article est de glisser un lien d’affiliation à plusieurs endroits. De cette manière, tu recevras une commission pour tout achat via ton lien.

exemple article test pour affiliation

Dans cet exemple, le site jeuxvideo.com réalise un test sur le jeu Elden Ring tout en glissant des liens d’affiliations pour que le lecteur puisse l’acheter. Tu peux voir des liens vers la Fnac, Auchan et Amazon. 

Comme on est entre nous, on peut te glisser un petit secret à l’oreille : tu n’es pas obligé d’avoir acheté le produit pour écrire un article dessus. 🤫

Pour réaliser un bon test, il suffit de te renseigner en détail sur chaque produit. Comprendre ses qualités, ses défauts, ce qui change par rapport à ses concurrents, etc.

Concrètement, tu vas mâcher le travail pour tes lecteurs qui cherchent des informations dessus. Et s’ils ont confiance en toi, ils se laisseront tenter dans le cas où le produit les intéresse. 

Est-ce que tu penses que ce genre de site a vraiment testé toutes ces friteuses ?

exemple article test friteuse

Pour paraître plus crédible, il faut apporter un vrai plus à tes articles. Ne pas toujours mettre une note de 10/10 à tous les appareils que tu conseilles.

Le fait de donner clairement les défauts te démarque des autres. Et c’est facile à faire : tu n’as qu’à lire les retours des clients sur Amazon ou sur YouTube tout simplement. Tu vas pouvoir donner un retour objectif en ayant lu les commentaires positifs et négatifs dessus. 

Au final, tu dois te renseigner comme si tu souhaitais acheter le produit. Ton test est là pour faire gagner du temps au lecteur qui n’aura pas à faire cette recherche de son côté.

Réaliser des comparatifs

Tu peux aussi faire de l’affiliation en réalisant des comparatifs. C’est parfait pour comparer des logiciels ou applications ensemble, des services comme les banques, ou encore des produits entre eux.

L’avantage de cette technique est que si ton lecteur hésite entre deux produits, tu auras de toute façon un lien affilié pour chacun d’eux. Tu peux regarder notre comparatif d’affiliation crypto ou d’affiliation voyance si tu veux voir.

Cela vient parfaitement compléter les tests individuels. Au final, tu auras plusieurs pages transactionnelles qui reprennent plusieurs fois un même produit. 

Prenons cet exemple :

exemple article comparatif affiliation

Ici, le site propose un comparatif des banques en ligne prenant en compte le bonus à l’ouverture et le coût de la carte bancaire. Cela permet de distinguer les banques en un coup d’œil. Et bien sûr, chaque bouton “voir l’offre” contient un lien affilié.

Et si tu cliques sur le nom de la banque, tu atterris sur une page test qui présente en détail ses propositions. Avec plusieurs liens d’affiliations dedans (encore une fois).

En faisant l’un, tu auras déjà le contenu nécessaire pour rédiger l’autre. Plutôt pratique, non ?

Créer des listes rentables

Tu peux aussi utiliser l’affiliation en faisant un TOP ou une liste des meilleurs services/produits de ta niche. 

Généralement, tu vas citer le produit, le décrire brièvement puis indiquer ses avantages/inconvénients. Tu glisseras ton lien affilié ainsi qu’un lien vers ton test qui le détaille plus.

Regarde par exemple cet extrait du TOP 10 des meilleurs biberons selon le site je-suis-papa.com :

exemple article liste affiliation

C’est parfait pour les lecteurs qui cherchent les meilleurs produits d’un domaine en particulier et qui ne veulent pas encore se perdre dans trop de détails.

Comme tu le vois, tu vas pouvoir :

  • écrire un test détaillé sur un produit ;
  • l’insérer dans une liste avec les autres bons produits de sa catégorie ;
  • et faire des articles comparatifs entre ces produits ;

De quoi avoir des pages transactionnelles en plus grand nombre et qui sont là pour faciliter la vie de tes lecteurs. Et ce qui est top, c’est que tu peux le faire dans TOUS les domaines.

💡 Tu souhaites voir des exemples concrets ? Jette un oeil à notre catégorie comparatifs !

Rentabiliser ses articles informationnels

Les articles informationnels sont là pour apporter de la valeur à tes lecteurs. Ils n’ont pas pour but de leur vendre quelque chose. Ils sont là pour les renseigner, passer un message ou encore leur apprendre quelque chose.

Cependant, il est quand même possible de générer de la rentabilité. 💰

Par exemple, si tu as écrit un article “coup de gueule” sur l’usage du plastique dans notre quotidien, tu peux en profiter pour glisser un lien d’affiliation vers une paille en inox, une gourde isotherme, etc.

Un peu comme dans cet article :

exemple article coup de gueule affiliation

Konbini dénonce l’usage abusif du plastique dans notre vie quotidienne. Et là, bam :

exemple article coup de gueule affiliation 2

On a un petit paragraphe avec lien affilié qui redirige vers une boutique où tu peux acheter de superbes pailles en inox. 

Et ça marche dans tous les domaines !

Si tu as écrit un guide complet pour réaliser des exercices de musculation chez soi, tu peux mettre un lien vers un tapis de sport, des haltères, etc.

Tu vois le principe ? 💪

Il y a toujours possibilité de glisser un lien d’affiliation quelque part. Sur ce genre d’article, la conversion sera moins importante. Le lecteur est là pour se renseigner et non pour passer à l’achat.

Mais cela te permettra tout de même d’aller chercher un peu plus de rentabilité sur ton site. Chez les Makers, on te conseille d’avoir en moyenne 70% de pages informationnelles versus 30% de pages à vocation transactionnelle. Ça peut clairement faire la différence à la fin du mois !

Passons maintenant au deuxième moyen de rentabiliser un blog…

2 – Monétiser son blog avec la publicité

Il est possible d’utiliser la publicité pour rentabiliser ton blog. Tu vas réserver un ou plusieurs encarts où insérer la pub en échange d’une rémunération. Cela ressemble très souvent à des images qui peuvent être animées ou non :

monetiser son blog publicite

La rémunération peut être au clic ou juste en fonction de ton trafic. Bien sûr, la niche va avoir un grand impact. Il faut savoir que les publicités pour les enfants ou le trading sont plus rémunératrices que d’autres par exemple.

Les avantages de la publicité sont nombreux :

C’est un vrai revenu passif puisque tu n’as rien à faire pour le toucher ;

Pas d’échange avec des clients, pas de stock, pas de produit, etc. ;

Les pubs sont adaptés à ta thématique pour que ça reste cohérent ;

Concernant les inconvénients :

Il faut un certain trafic sur ton site pour que ça soit rentable ;

Les lecteurs n’apprécient pas forcément la publicité ;

Tu ne sais pas ce qui va être affiché sur ton site ;

 Voyons maintenant comment tu peux implémenter cette solution sur ton site…

Passer par une régie publicitaire

Pour pouvoir mettre en place de la publicité sur ton blog, tu peux passer par une régie publicitaire. Celle-ci va te demander à quels endroits elle peut mettre ses displays. Tu toucheras en échange des revenus.

La plus connue est évidemment Google AdSense. Pour intégrer ce programme, les critères sont très simples : tu dois avoir au moins 18 ans et proposer un contenu unique et intéressant. 

Pour plus de détails, tu peux consulter le règlement du programme AdSense

Pour info, les publicités via YouTube sont régies par ce programme ! Donc tes youtubeurs préférés l’utilisent au quotidien pour se rémunérer.

Mais nous ne te conseillons pas forcément de passer par celui-ci. En effet, la rentabilité n’est pas très intéressante. À la place, tu peux opter pour la régie Ezoic.

Il s’agit d’une AI qui va tester des publicités sur ton site jusqu’à trouver les plus rentables pour toi. En revanche, cette régie exige que ton blog attire 10 000 visiteurs par mois.

Donc on te conseille de faire de la publicité uniquement quand tu commences à avoir plusieurs milliers de visiteurs sur ton site. Et si tu te demandes de ce que tu peux toucher avec ça, voici un exemple :

regie ezoic publicite

Finalement, tout dépend de ta niche, de ton nombre de visiteurs et de l’AI qui va chercher jour après jour la meilleure rentabilité pour toi.

Donc si tu as plus de 10 000 visites mensuelles sur ton site., on te conseille d’inscrire ton site sur Ezoic.

Passer un partenariat en direct

Il est possible de vendre toi-même des espaces publicitaires. Par exemple, tu peux mettre en avant un site ou un service à travers des bannières de pub, un encart sur la barre latérale ou encore un popup par exemple.

Regarde par exemple epic-guitare-electrique.com :

Ce site propose des avis sur des guitares électriques, des amplis ou encore des pédales de son. Bref. Et comme tu peux le voir sur la droite, il a fait ses propres publicités.

L’une renvoie vers Woodbrass qui est un vendeur d’instruments de musique. Et l’autre renvoie vers le site HGuitare qui propose des cours de guitare en ligne. On ne sait pas s’il touche de l’affiliation en échange ou s’il est directement payé pour cette pub. 

En tout cas, l’avantage est que tu gères directement ce qui s’affiche sur ton blog. De quoi éviter de promouvoir n’importe quoi. 👍

Généralement, on te paie un fixe pour une durée déterminée ce qui est moins aléatoire qu’une publicité via une régie classique. Mais tu peux aussi faire de l’affiliation si tu préfères.

Réaliser un placement de produit

Une société peut te contacter pour mettre en avant son produit ou son service à travers un article. Cela arrive souvent pour les blogs de voyage où l’auteur parle de sa nuit à l’hôtel par exemple.

Voilà un exemple :

exemple article sponsorise

Ici, Allianz a sans doute offert une somme d’argent en échange d’un article sur l’assurance annulation. On y présente cette garantie, ses avantages, pourquoi tu devrais en prendre une, etc. 

C’est une bonne manière de rentabiliser son blog, mais il faut avoir en tête qu’il s’agit d’une rémunération oneshot. Autrement dit, tu devras laisser la publication sur ton site durant toute son existence une fois le paiement effectué.

3 – Vendre ses propres infoproduits

On peut définir l’infoproduit comme un bien dématérialisé comme une formation en ligne, un fichier audio ou encore un ebook par exemple. 

monetiser son blog infoproduit

Les avantages des infoproduits sont nombreux :

  • Tu deviens complètement indépendant ;
  • Tu peux les proposer en affiliation pour gagner encore plus d’argent ;
  • Tu gardes 100% du bénéfice en sachant que la marge est bien meilleure qu’un produit physique ;

Concernant les inconvénients :

  • Cela te demande de nombreuses compétences : marketing, service client, design, etc. ;
  • Il te faudra du temps et des connaissances pour proposer un infoproduit de qualité ;
  • Tu devras gérer de nombreuses choses : des remboursements, des demandes clients, etc.

Il est clairement plus simple de commencer par l’affiliation. Mais à terme, créer tes propres infoproduits te permettra de passer un cap. Tu pourras générer plus de revenus en plus de t’assurer une certaine indépendance. 📈

C’est l’occasion de créer ta propre marque. De quoi t’assurer une belle plus-value en cas de revente de ton business à terme !

D’ailleurs, voici un petit secret : tu peux déléguer à quelqu’un la création de ton infoproduit. 🤫

Voyons ensemble ce que tu peux faire à ce niveau…

Écrire son Ebook

Cette solution est clairement la plus simple, surtout si tu veux la déléguer. Réfléchis à ta thématique et aux problèmes que rencontrent tes lecteurs. Puis écris un ebook pouvant répondre à cette problématique.

Un truc dans ce genre quoi :

exemple ebook

Prenons un exemple un peu moins violent niveau marketing.

En musculation, il peut être difficile pour un ectomorphe de prendre du poids. Et à cause de ça, il n’arrive pas à se muscler. Cela peut devenir une vraie souffrance/frustration pour lui. 😡

Pour la minceur, on peut vouloir perdre du poids sans passer 4h en cuisine pour faire des plats qui nous donnent pas envie. Donc proposer un ebook rassemblant les 50 recettes délicieuses et healthy qui demandent à peine 15 min de préparation peut être intéressant ! 🍲

Et pour l’investissement, cela peut être un guide complet sur tous les points à vérifier avant d’acheter une crypto. Beaucoup de personnes ont peur de tomber sur un scam. 📉

Tu vois le genre ?

Et pour la création, voici les étapes :

  1. Choisir le thème et l’angle de l’ebook
  2. Créer le plan complet avec les parties et toutes les sous-parties
  3. Écrire ou déléguer chaque partie à des rédacteurs comme s’il s’agissait d’articles (cela te coûtera moins cher)
  4. Faire la couverture avec Canva (ou la déléguer
  5. Écrire une page de vente présentant l’ebook pour tes lecteurs avec un lien pour l’acheter

Tu peux même gagner du temps dans la création !

Sur l’un de nos sites, on a proposé à la vente un ebook qui reprend l’intégralité des articles présents sur celui-ci. Il y avait juste à mettre une belle mise en page et c’est tout !

Pour faire cela, tu peux utiliser la plateforme Gumroad qui s’occupera de tout gérer pour toi. Ils encaissent, envoient l’ebook au client, hébergent ta page de vente, etc. 

C’est simple et facile d’accès !

Créer un cours en ligne

Un cours en ligne (appelé aussi formation ou programme en ligne) peut être au format audio ou vidéo. Cette solution s’adresse à ceux qui sont le plus à l’aise parce qu’il faudra se montrer ou au moins parler.

exemple formation en ligne

Le gros avantage de ce type de produit, c’est que tu peux tout de suite monter tes prix. Un ebook peut se vendre jusqu’à 27€ si tu réussis à montrer tous les avantages qu’il va apporter à ton client.

Pour une formation vidéo, tu peux multiplier tes prix par 10. Il n’est pas rare de voir des formations à 297€, 997€, ou plus !

Si tu es malin, tu peux proposer un ebook à 27€ et en plus sa version audio pour 19€ exemple. C’est ce que l’on appelle un “bump. Cela a pour but d’augmenter ta rentabilité.

C’est au moment de valider la commande que tu proposes ce genre de produit comme ici par exemple :

exemple bump

Tu peux aussi enchaîner avec un upsell contenant une formation vidéo qui revient plus en détail sur les thèmes abordés par l’ebook. Tu peux la proposer à 97€ par exemple. 

En gros, dès que le client a payé sa commande il atterrit sur une page qui lui indique qu’il peut profiter d’une offre spéciale à -50%. Et là tu lui proposes cette formation en plus de ce qu’il a déjà acheté (ce qu’on appelle upsell).

Pour cela, il faut créer un vrai tunnel de vente comme ceci :

schema tunnel de vente

Encore une fois, ce n’est pas simple à faire au départ. Mais si tu as de bons résultats avec ton site en affiliation, tu peux commencer par proposer un simple infoproduit… Histoire de tester si ton audience est réceptive.

Et si cela fonctionne, lance-toi dans un vrai tunnel de vente complet pour décupler tes revenus !

Lancer un club par abonnement

L’inconvénient de la formation en ligne, c’est qu’il s’agit d’un paiement en une fois. Pour t’assurer des revenus sur le long terme, tu peux opter pour la solution de l’abonnement.

Au lieu de proposer différents infoproduits à la vente séparément, tu vas créer une sorte de club où tu vas proposer chaque mois des lives, des vidéos exclusives, etc.

Le tout pour proposer à ton lecteur un accompagnement sur la durée. Certaines thématiques s’y prêtent bien comme le marketing en ligne, la séduction ou encore l’apprentissage de la musique par exemple.

exemple abonnement

Il n’y a pas de statistiques officielles, mais selon notre expérience les clients conservent en moyenne leur abonnement 3 mois

Cette tendance risque d’évoluer positivement avec une rétention de plus en plus importante. En effet, de nombreuses entreprises font tout leur possible pour habituer les consommateurs à ce genre de pratique. 

On peut citer Netflix, le Xbox Game Pass ou encore Amazon Prime par exemple. Après tout c’est normal, cela assure des revenus sur la durée pour ces gros mastodontes. Donc de la rentabilité en plus. 💰

En revanche, l’inconvénient est la pression de toujours devoir proposer des nouveautés à ses clients.

Vendre sa newsletter

Proposer à la vente un abonnement par mail est une tendance qui commence à arriver aux États-Unis. Certains infopreneurs réussissent à générer des milliers de dollars chaque mois grâce à cela.

L’avantage ici est que c’est simple à réaliser : il suffit d’écrire des mails.

Cependant, ceux-ci doivent être d’une qualité suffisante pour que tes clients en soient satisfaits. Si tu as peur de montrer ta tête ou ta voix, cela est parfait pour toi.

Tu peux passer par Substack pour cela. 

exemple vendre abonnement email

Comme tu le vois, tu peux vendre des newsletters dans plein de domaines différents. C’est peut-être le futur du business en ligne !

Créer son application ou son logiciel

Bon, on ne va pas se mentir, cette solution s’adresse à une minorité d’entre nous. Créer un logiciel ou une application demande un certain budget et surtout des compétences en codage.

Par contre, c’est un excellent moyen d’assurer des revenus récurrents si tu réussis à répondre à un problème de tes lecteurs sur le long terme avec.

Si tu es un grand stressé de la vie, tu connais forcément l’application Petit Bambou. Elle te propose des séances de méditation dans différents thèmes. 

Et comme tu peux le voir, c’est très rentable :

exemple rentabiliser son blog application

Encore une fois, on le déconseille pour un débutant mais c’était important de le mentionner dans ce guide.

Faire un appel au don

Tout simplement. Tu peux dire à tes lecteurs qu’ils peuvent te soutenir en faisant un don. Certaines plateformes comme Tipee sont parfaites pour cela.

exemple monetisation via don

Il n’y a rien de plus simple à mettre en place. Cependant tu seras totalement dépendant de la bienveillance de tes visiteurs. C’est assez difficile à anticiper !

Tu peux proposer des contreparties en échange comme l’accès anticipé à tes prochains articles, la possibilité d’échanger avec toi ou encore un live exclusif par mois avec ta communauté.

En tout cas, c’est la solution qui t’évitera de devoir créer un infoproduit spécifique et donc de perdre du temps si jamais il flop. 👍

4 – Vendre ses propres produits physiques

Pour expliciter cette partie, on va te raconter une anecdote : dans l’univers du marketing, TOUT LE MONDE ne fait QUE de la formation en ligne. C’est devenu la norme puisque c’est le plus rentable et le plus simple à faire.

Et un entrepreneur a profité de cela pour sortir un livre broché offert pour tout achat de sa formation. Ce livre reprenait simplement au format écrit le contenu de son programme.

Ça peut paraître bête, mais ça a cartonné. On n’oublie trop souvent la petite excitation de recevoir chez soi un objet que l’on veut vraiment. C’est moins fade qu’un mail contenant les accès à une formation !

Aujourd’hui, ce livre est dans notre bibliothèque et on le voit chaque matin à notre réveil. Ce n’était peut-être pas l’opération la plus rentable pour cet entrepreneur, mais il a laissé chez nous un souvenir concret, une sorte de publicité perpétuelle. 

En quelques mots, c’est un investissement long terme. 

Pour résumer ses avantages :

  • Tu vas te distinguer des autres suivant ta thématique ;
  • C’est l’occasion de laisser un objet chez ton client qui le verra au quotidien donc une publicité gratuite ;
  • Cela a plus de valeurs aux yeux des gens parce qu’ils peuvent le toucher ;

Et au niveau des inconvénients :

  • Ce n’est pas forcément le plus rentable ;
  • Cela peut être difficile à créer suivant ce que tu souhaites faire ;
  • Il faut bien souvent gérer la logistique et les stocks ;

Voyons maintenant ce que tu peux faire, on va volontairement se concentrer sur le plus simple…

Écrire un livre broché

La première idée serait de convertir ton ebook en vrai livre broché. Un livre physique aura toujours plus de valeur aux yeux des lecteurs parce qu’ils peuvent le toucher.

Encore une fois, si tu n’as pas d’idées tu peux déjà compiler les articles de ton blog en un livre pour tester.

Concernant la logistique, tout est simple : tu peux passer par KDP Amazon. Ils vont s’occuper d’imprimer ton livre, de l’envoyer, et en plus de le mettre à disposition sur leur plateforme. 📦

publier livre broche kdp amazon

Tu peux choisir la qualité du papier, le fait d’imprimer en couleur, etc. Tout cela a un impact sur ta rentabilité.

Pour te donner une idée, un livre vendu 14,99€ TTC peut te rapporter 6,45€ net. C’est pas aussi rentable qu’un ebook, mais au moins tu n’as rien à gérer pour avoir un produit physique. 👍

D’ailleurs, ça ne te coûte rien si tu n’en vends pas. Autant dire que c’est sans risque !

Si tu es anti Amazon, tu peux passer par des services d’impressions indépendants comme Fantastibook. Ils vont se charger d’imprimer tes livres et de les envoyer.

En revanche, cela aura un plus grand coût surtout si tu les imprimes un par un. Pour compenser, il vaut mieux leur prendre des packs de plusieurs centaines de livres, mais ça te demande d’être sûr de pouvoir les écouler.

À toi de voir ce qui est mieux !

Le Print on Demand

Le Print on Demand est le fait d’imprimer à la demande une image ou un texte sur un objet quelconque. En gros, tu prends ton logo et tu peux le mettre sur un tee-shirt, une tasse à café, ou encore un sweat pour le vendre.

De nombreux youtubeurs le font, et tu sais pourquoi ? Parce que c’est hyper simple. 

Il existe de nombreux services en ligne comme Printful ou Teespring qui te  permettent de le faire facilement. Tu n’auras pas à gérer l’achat du tee-shirt, son impression ou encore son envoi. 

Ils font tout à ta place en échange d’un pourcentage du prix. 💰

pint on demand

Ce genre d’objets permet à tes clients de se sentir au sein d’une communauté. Le sentiment d’appartenance est important surtout si tu souhaites faire de ton blog une vraie marque.

Passer par une marque blanche

La marque blanche est le fait de proposer un produit ou un service d’une autre personne sans que cette dernière n’apparaisse aux yeux du client.

Le blog barbedudaron.fr a mis en place ce système. Il propose de nombreux accessoires pour l’entretien de la barbe à son effigie. 

Au final, c’est une marque blanche sur laquelle il fait juste imprimer son logo :

exemple marque blanche

C’est la manière la plus simple de tester si tes lecteurs sont réceptifs à ce genre de produits. Rien ne t’empêche ensuite de lancer ta propre marque seul.

Vendre son blog (oui, carrément !)

Cela peut paraître contre-intuitif, mais vendre son blog n’est pas forcément une mauvaise idée. C’est même un business model pour certains éditeurs de site.

Tu vas créer un blog de A à Z, le référencer, le monétiser, puis le vendre pour en tirer plus d’argent. Pour te donner une idée, un blog rémunéré avec de l’affiliation se vend en moyenne 24 mois ses profits nets.

Autrement dit, si ton blog génère 1 000€ par mois de bénéfice, tu peux espérer le vendre pour 24 000€. De quoi avoir un pécule pour profiter de la vie ou réinvestir dans d’autres blogs afin de les revendre à nouveau.

Il existe des plateformes en ligne comme Dotmarket qui s’occupent de tout pour toi. 👍

Tu vois le délire ?

5 – Proposer des prestations de services

L’un des moyens les plus simples de générer de l’argent dès aujourd’hui est de proposer tes services. Si ton blog est de qualité, tu auras la réputation d’un expert auprès de tes lecteurs. 

Il serait dommage de ne pas en profiter, non ?

Les avantages sont nombreux :

  • Une rentabilité rapide et immédiate ;
  • Généralement plus simple à vendre qu’une formation en ligne parce qu’on ressent plus la valeur ajoutée ;
  • C’est très simple à mettre en place ;

Les inconvénients sont que :

  • Cela te prend du temps, donc impossible de scale à l’infini ;
  • Ce temps t’empêche de travailler sur ton site internet ;
  • Il faut gérer tes clients en direct ce qui n’est pas toujours simple ;

Découvrons maintenant les différentes manières de proposer tes prestations…

Le coaching

Cela peut paraître simpliste, mais certains lecteurs ont besoin d’être rassurés ou d’avoir un avis extérieur sur leurs situations. Cela peut concerner toutes les thématiques : sport, relation, argent ou encore santé.

Leur proposer une heure de coaching par téléphone pour que tu puisses les aider est une bonne idée. Tu pourras déjà avoir un beau taux horaire si tu vends ta prestation 97€ par exemple. 💰

En plus, le fait de parler en direct avec tes clients te permettra de comprendre plus en profondeur leurs problèmes et leurs blocages. De quoi proposer un meilleur infoproduit plus tard. 

C’est donc une très bonne manière de débuter ta monétisation avant de partir sur des solutions plus passives.

Enfin, garde toujours à l’esprit que tu pourras déléguer ce coaching à terme. Si tu as beaucoup de demandes, tu peux prendre quelques freelances pour assurer ces coachings à ta place tout en encaissant la différence.

Pas mal, non ?

Proposer ses services

Suivant ta niche, tu peux directement proposer tes services.

Par exemple, si tu as un blog sur l’écriture, tu peux proposer :

  • un service de relecture ;
  • l’écriture d’articles ou d’ebooks ;
  • des conseils sur le style d’écriture ;

Si tu as un blog sur le dessin, tu peux proposer :

  • la réalisation de miniature YouTube ;
  • la création d’infographie ;
  • des tableaux uniques ;

Bref, tu vois le genre ?

Tes lecteurs se rendent sur ton blog pour apprendre des choses. Ils te voient déjà comme quelqu’un de compétent. 

➡️ C’est plus simple de leur vendre une prestation que de démarcher des personnes qui ne te connaissent pas.

C’est d’ailleurs un bon moyen de monter en compétence en multipliant les missions. Derrière, tu pourras proposer des formations en ligne de meilleure qualité sur ces sujets.

Vendre son statut d’autorité

Avoir un blog pertinent te permet d’apparaître comme quelqu’un qui connaît son domaine. Ce statut te permet de vendre ta présence à certains évènements.

Tu peux ainsi vendre des prestations en tant que conférencier, tu peux intervenir dans des formations d’autres blogueurs en échange d’une rémunération, etc.

C’est ce que propose Théophile Eliet par exemple :

vendre son statut dautorite

En plus, cela te permet de te faire connaître par un autre public. De quoi attirer encore plus de visiteurs sur ton site à terme !

6 – Monétiser son blog avec l’email marketing

En marketing, on dit souvent que “l’argent est dans la liste”. Autrement dit, avoir une liste email constituée de personnes intéressées par ton sujet est l’assurance d’avoir des revenus à l’avenir.

Capturer l’email de tes visiteurs, c’est avoir la possibilité de les recontacter plus tard pour leur proposer tes nouveaux contenus ou des offres payantes. De quoi augmenter tes revenus tout simplement.

schema email marketing

Les avantages de l’email marketing sont :

  • Garder contact avec tes visiteurs plus facilement ; 
  • Créer une vraie relation de confiance avec eux grâce à du contenu exclusif ;
  • Augmenter ta rentabilité quand tu lances un nouveau produit ;

Concernant les inconvénients :

  • Cela peut être chronophage suivant le rythme de tes envois ;
  • Tu dois utiliser un autorépondeur payant pour le faire efficacement ;
  • Cela demande certaines compétences ;

Voyons maintenant plus en détails comment tu peux t’y prendre…

Capturer l’email de tes visiteurs

Pour capturer l’email de tes visiteurs, il faut leur proposer quelque chose en échange. On appelle ça le “lead magnet”. Cela peut être un contenu exclusif envoyé par mail, une formation vidéo, audio, un ebook, etc.

Regarde par exemple ce guide pour débutant en crypto :

exemple lead magnet

L’idée est de donner envie à ton lecteur de laisser son email. D’ailleurs, il faut savoir que plus tu demandes d’information, et plus ton taux d’opt in sera moins élevé. Donc ne lui demande pas son nom, son prénom, la date de naissance du chien, etc.

➡️ Contente-toi du mail, c’est largement suffisant !

Une fois que tu as créé ton lead magnet, tu vas devoir disséminer sur ton blog des “landing page. Ce sont tout simplement des pages entières ou juste des petits encarts où tu invites le lecteur à laisser son mail.

Par exemple ici en fin d’article :

exemple landing page

Comme tu le vois, tu peux faire des appels à l’action à l’écrit dans ton texte, en popup, dans la barre latérale, sous forme de bannière au-dessus de tes articles, etc.

L’idée ici, c’est de faire un appel à l’action différent à chaque fois. Cela maximisera la chance de voir un lecteur laisser son mail.

Les 4 types d’email envoyer à ta liste

1) Séquence on boarding

Lorsque tu as capturé l’email de ton visiteur, il va falloir lui envoyer ce que l’on appelle une séquence on boarding. C’est une séquence email qui peut durer plusieurs jours. 

Le but ici est de te présenter, indiquer ce que tu souhaites apporter à ton visiteur, lui donner le cadeau promis, etc. Et pourquoi pas commencer à lui proposer une offre commerciale ! De quoi rentabiliser plus rapidement ta liste email.

2) Newsletter

Le deuxième type de mail que tu peux lui envoyer est tout simplement une newsletter. Il s’agit d’un mail pour apporter une information à ton lecteur, le former, raconter une anecdote, etc.

Ce genre de mail n’a pas pour vocation principale de vendre mais de nouer une relation avec ta liste. Il ne faut pas qu’ils oublient qui tu es. 

3) Pitch de vente

Le troisième type de mail que tu peux envoyer est un pitch de vente. Ici, tu vas présenter un produit ou un service à tes lecteurs. Cela peut être une offre à toi, de l’affiliation, etc. 

L’objectif est de chercher de la rentabilité. Il faut un peu de finesse pour ne pas que ça paraisse uniquement commercial, mais il ne faut pas non plus trop tourner autour du pot.

4) Séquence cyclique

Enfin, le quatrième type d’envoi que tu peux faire est la séquence cyclique. Concrètement, il s’agit d’une série d’emails qui se suivent tous les jours ou tous les deux jours et qui ont pour but de pitcher une offre en particulier.

C’est un peu comme une page de vente qui est séquencée en petits épisodes qui vont à chaque fois traiter un point particulier. Le top avec cela, c’est que tu peux les réutiliser quelques mois plus tard. Il faut bien mélanger l’offre commerciale avec de nombreux conseils gratuits pour donner envie à tes lecteurs d’ouvrir les mails suivants.

Créer un calendrier d’envoi

Envoyer un email est extrêmement simple. Mais entretenir une relation à distance par email avec ta liste est plus difficile qu’il n’y paraît. 

➡️ Cela peut devenir chronophage alors qu’il faut garder une certaine régularité pour ne pas perdre le fil.

C’est pourquoi on te conseille de préparer à l’avance ton année. Prends un calendrier et établis un rythme qui pourrait te convenir. Tu peux même écrire en avance les emails et les réutiliser d’une année sur l’autre.

L’idée est que tes lecteurs aient toujours de tes nouvelles au moins une fois par semaine.

Alterne entre simple newsletter et pitch direct. Le top bien sûr est de créer des séquences cycliques et de les faire tourner les unes après les autres.

La grande force de la liste email, c’est que tu peux absolument TOUT faire. De l’affiliation, des infoproduits, de la publicité, etc. 

Alors profites-en !

Vendre ses leads ou louer sa liste email

Les États-Unis sont toujours précurseurs en matière de marketing. Et aujourd’hui, une nouvelle tendance se dégage : la location de liste email.

En gros, tu peux proposer à des infopreneurs de louer ta liste email en échange d’une somme d’argent. Pour le moment, personne de notre entourage n’a testé cette formule. 

En tout cas, cela te permet de voir tout le potentiel de capturer l’adresse mail de tes visiteurs !

7 – Monétiser son blog par la vente de liens

Il est possible de gagner de l’argent avec ton site internet grâce à la vente de liens. Il s’agit de faire un article comprenant un lien vers le blog d’un autre.

Parfois, tu n’as même pas besoin de l’écrire puisque l’éditeur souhaite avoir son lien sur un article déjà existant :

vente de backlinks

Les avantages sont multiples :

  • Augmenter la rentabilité de ton site déjà existant ;
  • Certaines plateformes font tout à ta place ;
  • Tu peux rentabiliser un site qui n’a pas fonctionné de cette manière ;

Concernant les inconvénients :

  • Il ne faut pas vendre des liens sur toutes les pages au risque que Google le détecte ;
  • Gérer les demandes de certains éditeurs de sites sont parfois pénibles ;
  • Cela te demande du temps si tu souhaites écrire toi-même les articles ;

Après tout, si tu es déjà bien référencé et que tu as en plus des visiteurs, tu peux opter pour cette manière de monétiser. C’est moins voyant pour ton lecteur qu’un gros encart de publicité, et ça peut devenir beaucoup plus rentable !

Qui achète des liens ?

Les référenceurs ont besoin d’avoir des liens vers leurs sites web pour pouvoir les référencer sur Google. Pour aller plus vite, ils préfèrent en acheter directement sur des plateformes.

Officiellement, Google est contre cette pratique.

Mais en réalité, il est impossible de ranker sur bon nombre de thématique sans lien. Et comme il est de plus en plus difficile voir impossible d’en avoir de manière naturelle, l’achat de lien est devenu la norme.

Vendre des liens en direct

Il arrive que certains éditeurs de site te contactent en direct pour te proposer de mettre un lien vers leur site. Si tu connais la valeur de ce genre de liens, tu peux gérer directement avec eux.

En revanche, si tu ne sais pas combien demander, il est sans doute plus sécuritaire pour toi de passer par une plateforme. Tu auras en plus un professionnel vers qui te tourner en cas de problème.

Il existe également des groupes Facebook où beaucoup de référenceurs proposent et cherchent des sites où placer leurs liens. Tu peux d’ailleurs en trouver des gratuits si cela t’intéresse.

Le plus connu s’appelle “SEO Backlink France”.

Vendre des liens via des plateformes

Le plus simple lorsque tu souhaites vendre des liens est de passer par des plateformes. L’avantage, c’est qu’il en existe pour tous les types de sites.

Par exemple, si ton site dispose de bonnes statistiques en termes de SEO comme un bon nombre de domaines référents, un bon Trust Flow ou encore un bon Citation Flow, alors tu as des plateformes spécialisées qui vont pouvoir te permettre de tirer une meilleure rentabilité. On peut citer par exemple Semjuice ou encore Rocketlink.

En revanche, si ton site dispose de pages bien positionnées sur Google qui attirent de nombreux visiteurs, tu peux aller sur la plateforme Nextlevel pour une meilleure rentabilité.

Chacune dispose de ses propres règles, il serait trop long d’en parler dans ce guide. En tout cas, c’est une bonne manière de se sécuriser avec un professionnel qui pourra jouer le rôle d’arbitre en cas de litige avec l’acheteur par exemple.

Guide étape par étape pour bien monétiser son blog

Maintenant que tu connais toutes les méthodes possibles pour rentabiliser ton blog, on va te donner un guide étape par étape pour y arriver.

Très souvent, on nous demande quand monétiser son blog. Mais c’est une mauvaise question ! En réalité, il faut déjà savoir comment tu vas le faire AVANT de lancer ton blog.

Et c’est ce tu vas comprendre en découvrant ce tuto…

Petite précision : ce guide va à l’essentiel. Pour en apprendre davantage sur la manière d’analyser une niche, chercher des mots-clés, ou encore d’écrire du bon contenu, regarde nos différents articles de blog 🙂

Si tu veux aller plus loin, on te conseille de lire notre guide complet sur la création de site de niche.

1) Trouver une niche et l’analyser

La première étape est de trouver sa niche. Cela fera l’objet d’un futur guide, mais concrètement tu vas chercher des concurrents déjà placés dessus.

L’idée est d’analyser leurs contenus, comment ils monétisent leur site, combien ils ont de visiteurs, est-ce qu’ils ont travaillé leur netlinking, etc.

Cette étape est cruciale puisqu’elle te permet de juger à la fois le potentiel SEO d’une niche au niveau du référencement, mais également le potentiel économique.

En parallèle, tu vas également rechercher d’autres moyens de monétiser. Par exemple, si tu souhaites lancer un site sur la crypto, tu vas chercher dans Google des programmes d’affiliation dans ce domaine.

L’idée est d’avoir un fichier où tu listes tout ce que font tes concurrents, mais également tout ce qu’il est possible de faire d’autre selon le fruit de tes recherches.

2) Anticiper la monétisation

Une fois que tu as fait un bilan global de la concurrence et de toutes tes possibilités, il va falloir faire des choix

Concrètement, tu vas choisir quel programme tu vas mettre en avant, quels moyens de monétisation tu vas mettre en place, etc.

Par exemple, pour un site parlant de crypto tu peux :

  • commencer à collecter des emails dès le départ ;
  • faire de l’affiliation vers Binance sur les pages en rapport avec ;
  • et te dire que tu finiras par vendre des formations en ligne sur le sujet ;

En quelques mots, tu vas tracer la ligne conductrice qui va guider l’orientation de ton blog.

3) Organiser son contenu autour de cette monétisation

Une fois que tu as anticipé la monétisation que tu vas mettre en place, il faut harmoniser le contenu autour de celle-ci

C’est là que de nombreux éditeurs de site ne s’y prennent pas de la bonne manière. Ils vont d’abord faire du contenu, pour ensuite réfléchir à la monétisation. L’inverse de ce qu’il faut faire.

C’est à cette étape que tu vas utiliser toutes les recherches que tu as faites au niveau du SEO. Tu vas sélectionner les mots-clés les plus faciles pour ranker et qui ont du potentiel pour mettre en avant les différentes offres que tu as choisis.

Si en plus tu peux utiliser le copywriting pour faire de beaux titres qui donnent envie de cliquer sur tes articles, c’est parfait. Le maillage interne quant à lui sera mis en place pour pousser au maximum tes pages transactionnelles.

4) Viser l’excellence 

Cela peut paraître comme une évidence, mais il faut savoir que de nombreux éditeurs de site génèrent leurs contenus grâce à une AI ou via des rédacteurs étrangers bon marché.

Nous ne sommes pas là pour les juger, mais nous sommes persuadés que cela peut te pénaliser lorsque tu souhaiteras vendre tes propres produits. Cela t’empêchera de passer un cap dans la monétisation à terme.

Alors fais bien les choses dès le départ. Chouchoute ton SEO, écris des articles qui intéressent vraiment tes lecteurs, donne-leur un maximum d’infos pertinentes et tu seras sur la bonne voie.

5) Aller chercher ses visiteurs où ils sont

Une fois que tu auras un site web avec un contenu riche, pertinent et en plus bien référencé sur Google, tu pourras passer à l’étape suivante.

Il faudra aller chercher les visiteurs là où ils sont. Alors inscris-toi sur des groupes Facebook sur ta niche et interagis avec les gens en direct. Montre-leur des articles de ton site qui peuvent les intéresser, etc.

Lance une chaîne YouTube et partage ces mêmes informations à l’oral ou devant la caméra. 

Même chose avec TikTok, Instagram et compagnie.

Élargis tes horizons et va chercher une large audience. C’est comme ça que tu pourras encore plus rentabiliser ton site.

Ce guide sur comment monétiser son blog arrive à sa fin. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de le lire jusqu’à la fin. Nous avons conscience qu’il était très gros, mais nous souhaitions vraiment t’apporter le maximum de valeurs pour que tu puisses y voir plus clair.

Il arrive trop souvent que des blogueurs ou éditeurs de site débutant stoppent leurs activités en ligne alors qu’ils n’ont pas testé les bonnes stratégies. Nous espérons qu’avec ce guide tu puisses générer tes premiers euros en ligne. Et à terme, vivre de cette activité bien sûr !

Si tu souhaites rester en contact avec la communauté Makers, nous t’invitons à compléter le formulaire ci-dessous.

Cela te permettra de recevoir un mail pour savoir dès qu’un contenu de ce genre a été publié sur le site. Ne t’inquiète pas, tu ne subiras pas de spam, il nous est impossible de pondre ce genre d’article tous les jours !

Tu recevras en bonus de nombreux conseils exclusifs pour te lancer toi aussi ton premier business et gagner tes premiers euros en ligne.

Rejoins 5 000+ makers et reçois tous nos derniers conseils pour vivre du SEO et de l’affiliation.

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager :

asyncr0ne

asyncr0ne

Éditeur de site et SEO depuis 2016, j'ai créé et revendu des dizaines de sites de niches. Aujourd'hui j'ai co-fondé Les Makers pour partager mon expériences et ma vision du blogging.

6 réflexions sur “Comment monétiser son blog en 2022 ? Le guide complet”

  1. David de Business Rapide

    Merci pour cet article !
    Selon toi, quel est en gros l’intérêt de vendre un site web ? Au plaisir d’échanger. 😊

    1. Quentin Georges

      Avec Plaisir !
      Tu peux récupérer un bon montant de cash soit pour profiter, soit pour réinvestir dans un projet qui te tient plus à cœur ou qui est plus rentable par exemple 🙂

  2. excellent article franchement. J’ai appris plein de trucs et du coup, je m’abonne à la newsletter.
    Petite question, pour toi, quel est la meilleure stratégie quand on débute au niveau de l’affiliation ? quel est le meilleur plugin wordpress et gratuit dans un premier temps ?
    merci
    Greg

    1. Quentin Georges

      Merci pour ton commentaire Greg 🙂
      Au niveau de l’affiliation tu peux télécharger notre ebook gratuit qui détaille dans les grandes lignes notre stratégie. Concernant le plugin, cela dépend de ce que tu recherches puisqu’il en existe pour tout. On a fait un comparatif sur les plugin SEO si ça t’intéresse 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

À toi de jouer !

Rejoins notre mini formation gratuite pour générer ton premier revenu en ligne grâce à l’édition de site et à l’affiliation !

ebook gratuit seo affiliation.png