La Recherche de Mots-Clés – Le Guide Complet en 2022

Dans ce guide complet, nous allons te révéler tout ce que tu dois savoir sur la recherche de mots-clés. Une fois que tu l’auras lu, tu sauras exactement :

  • Ce qu’est un mot-clé ;
  • Comment en trouver facilement et rapidement ;
  • Comment choisir les meilleurs mots-clés dans ta stratégie de référencement naturel ;

Tu découvriras également certaines techniques méconnues pour que tu puisses viser les bons mots-clés. De quoi attirer les “bons visiteurs” vers les “bonnes pages” pour augmenter la rentabilité de ton site !

Tu es prêt ? Alors profite de ce guide complet dès maintenant…

Rejoins 5 000+ makers et reçois tous nos derniers conseils pour vivre du SEO et de l’affiliation.

Le mot-clé dans le référencement

Avant de te dévoiler les meilleures stratégies pour chercher et trier des mots-clés, il faut déjà savoir ce que c’est. 

Qu’est ce qu’un mot clé ?

Il s’agit d’un mot ou d’un groupe de mots tapé par l’internaute quand il souhaite faire une recherche sur Google notamment. On les appelle aussi “requête” en référencement.

Cette requête peut être tapée ou dictée puisqu’il existe maintenant la recherche vocale (ok Google !). Pour info, 3,1 milliards de recherches vocales sont effectuées chaque mois dans le monde. 

Par exemple, si tu es tombé sur notre site en te baladant sur Google, c’est que tu as tapé “recherche de mots-clés” ou quelque chose de ce genre. Le hasard n’existe pas sur Internet !

À quoi ça sert ?

Tout le monde utilise le mot-clé plus ou moins consciemment :

  • L’internaute tape ou dicte un mot-clé pour préciser sa recherche sur Google. 
  • L’éditeur de site le prend en compte pour créer une page apportant sa réponse à celui-ci. 
  • Et le moteur de recherche fait le tri parmi toutes ses pages pour offrir à l’internaute la meilleure réponse (selon lui).

Imagine-toi dans une librairie. Tu vas voir le libraire (Google) pour lui demander le “meilleur livre d’horreur du moment” (mot-clé) et lui te propose tel ou tel bouquin (résultats de recherche).

Prenons un exemple plus concret : la requête “danger cryptomonnaie”.

L’internaute qui tape cette requête cherche à se renseigner sur les inconvénients de la monnaie numérique. Il veut sans doute une liste de tous les risques de celle-ci et peut être une comparaison avec les monnaies officielles.

Fais le test et tu vas voir de nombreux sites proposer leur propre réponse.

recherche mot clé dans google

Et le travail de Google va consister à faire un classement de toutes les réponses proposées par les éditeurs de site pour proposer la plus adaptée à l’internaute. 

Et cette hiérarchie est très importante pour lui. Parce que si l’internaute est satisfait, il reviendra faire d’autres recherches sur Google. Tu comprends maintenant pourquoi les autres moteurs de recherches style Bing ont quasi disparu aujourd’hui !

Pourquoi la recherche de mots-clés est-elle importante ?

Il s’agit de la première étape dans la création d’un site internet. Tu dois établir une liste de mots-clés pour ensuite réfléchir à une structure logique, rédiger une page qui répond à chacun d’eux, promouvoir ton contenu, mettre en place ton netlinking, etc.

importance recherche mot clé

C’est la fondation de ton projet. Il est donc vital de ne pas la manquer sous peine que tout s’effondre ! La seule exception à ce jour est la Tour de Pise.

D’ailleurs, tu peux estimer le nombre de visiteurs que ton site accueillera sur le long terme grâce aux mots-clés. En fait, chacun d’eux est tapé un certain nombre de fois tous les mois.

Faisons le test avec le mot-clé “cryptomonnaie” :

mot clé cryptomonnaie

Selon l’outil Ubersuggest, cette requête est recherchée 40 500 fois par mois en France. Donc si tu te places dans les premiers résultats de recherche grâce au SEO, tu pourras attirer une partie de ces internautes sur ton site. Le tout sans débourser un centime.

Il n’y aura plus qu’à monétiser ton trafic. Que ce soit avec de l’affiliation vers des plateformes permettant d’acheter des cryptos ou tout simplement tes propres formations pour devenir trader par exemple.

Comme tu t’en doutes, oublier des mots-clés c’est :

  • Passer à côté de nombreux visiteurs sur ton site ;
  • Ne pas traiter certains aspects de ta thématique qui pourraient être importants ;
  • Laisser le champ libre à tes concurrents pour se développer ;

Comme le dit si bien Abraham Lincoln,  “66% de la réussite provient de la préparation d’un projet”. Alors ne passe pas à côté de cette étape !

Et les fautes d’orthographe dans tout ça ?

Comme les mots sont tapés par les internautes, certaines fautes de frappe ou d’orthographes peuvent se glisser dans la requête. Tu peux donc trouver des mots clés qui ont une mauvaise orthographe.

Dans ce cas, privilégie toujours la bonne écriture. Cela peut sembler contre-intuitif, mais Google mettra quand même en avant ta page si tu utilises la bonne sémantique.

En plus, cela évitera de passer pour un peintre si tu nous permets cette expression ! Surtout si tu orthographies “Joyeux Anniversaire Harry” comme Hagrid sur son gâteau…

Prenons l’exemple de la crypto avec Jean-Boomer qui tape “cripto” sur Google. On ne se moque pas, il faut bien débuter. D’après l’outil Ubersuggest, ce mot-clé est tapé 880 fois par mois en France. Ah oui quand même.

mot clé cripto

Mais au final, est-ce que toi tu aurais confiance en un site qui ne sait même pas écrire correctement son sujet ? Est-ce que tu achèterais un produit ou service proposé par celui-ci ? Est-ce que tu le recommanderais à tes proches ?

La réponse est non. Ou alors tu es très bizarre, mais chez Makers nous t’acceptons comme tu es. Comme le disait McDonald’s, “venez comme vous êtes” ! 🙌

Passons maintenant aux…

7 méthodes pour trouver des mots-clés

Comment trouver des mots-clés ? C’est une question très importante pour l’éditeur de site de niche qui sommeille en toi.

De nombreuses astuces existent et nous allons te donner les 7 meilleures pour que ta recherche soit la plus efficace possible.

1 – L’intuition

La première étape est de s’installer derrière une feuille blanche et de réfléchir à ton sujet. C’est très important à faire puisque tu vas pouvoir noter tous les mots qui te viennent en tête et affiner tes recherches seulement ensuite.

C’est le point de départ qui te permettra d’avoir une bonne base avant d’utiliser les différents outils SEO disponibles sur Internet.

Prenons à nouveau l’exemple de la cryptomonnaie.

On pourrait lister des mots, des questions ou même des expressions qui nous passent par la tête :

  • Est-ce risqué ?
  • Comment en acheter ?
  • Qui accepte des paiements en bitcoin ?
  • Comment les protéger ?
  • Est-ce qu’on peut se faire hacker ?
  • Comment ça fonctionne ?
  • Etc.

Si tu as ces questions en tête, il y a forcément d’autres personnes qui les ont également. Et si tu y réponds à travers tes articles, tu apporteras de la valeur à tes visiteurs. De quoi créer une relation de confiance avec eux, ce qui est important pour rentabiliser un site internet.

2 – Google Suggest

Lorsque tu commences à taper un mot sur Google, il te propose automatiquement différentes propositions. En fait, ce moteur de recherche complète ta requête par différentes suggestions en fonction de ce que tapent les internautes habituellement. 

L’idée est de te faire gagner du temps. Et ce qui est top, c’est que c’est une source de mots-clés pour toi. Si ces requêtes sont proposées par Google, c’est qu’elles sont assez communes pour être mises en avant. 

Regarde avec l’exemple du mot “crypto” :

recherche mot cle crypto google

Et tu peux t’amuser à refaire la même chose en reprenant chaque suggestion pour multiplier tes mots-clés. Prenons “crypto metaverse” qui vient d’être suggéré par Google par exemple :

recherche mot cle crypto metaverse

Et hop, ça fait encore une dizaine de nouveaux mots-clés. On dirait de la magie comme dirait un certain professeur de Poudlard.

Quoi de mieux que chercher des mots clés directement à la source ? Au moins, tu es sûr que ce sont des requêtes recherchées sur ce moteur de recherche. Et c’est une source d’idées intarissables !

3 – Les recherches associées

Lorsque tu as effectué une recherche sur Google, ce moteur de recherche te propose plusieurs résultats. Et si tu vas tout en bas de la page, tu as ce que l’on appelle “les recherches associées” pour affiner ta recherche.

recherche associees google

Tu peux même trouver au milieu de la page le cadre “Autres questions posées” qui te propose d’autres recherches :

autres questions posees google

De quoi découvrir toutes les recherches associées pour tous les mots-clés que tu as déjà trouvés. Ce sont bien évidemment des mots-clés intéressants. Avec ça, tu vas multiplier ta base de données ! Gratuitement et facilement.

4 – Audit de la concurrence

La technique qui est beaucoup utilisée par les SEO est de se baser sur les concurrents. Tu peux utiliser certains outils en ligne pour extraire tous les mots-clés sur lesquels sont positionnés tes concurrents.

De cette manière, tu as déjà une base sur laquelle t’appuyer. Il faut ensuite l’enrichir pour vérifier qu’ils n’ont rien oublié. De quoi faire mieux qu’eux au final ! Pour l’anecdote, c’est la technique qui a été mise en place par Google pour remplacer le moteur de recherche Altavista… Qui lui-même avait fait cette technique pour remplacer Lycos. Bref.

Le plus simple est de noter petit à petit pendant tes recherches les sites qui sont placés sur les mots clés qui t’intéressent. Ensuite, tu peux auditer chacun d’eux pour récupérer le maximum de données possibles.

Par exemple, pour la requête “avis crypto monnaie” on peut voir ce site qui est bien placé : 

recherche google avis crypto monnaie

Ensuite, il n’y a plus qu’à mettre l’URL de ce site dans Ubersuggest par exemple pour obtenir toutes les informations dessus :

analyse url cryptonaute

Comme tu le vois, ce site est positionné sur 56 633 mots clés. C’est ce que l’on appelle un site d’autorité c’est-à-dire qu’il a des centaines et des centaines de pages. Si tu débutes, il faudra cibler beaucoup plus petit évidemment.

Mais c’était une bonne manière de te montrer que tu peux récupérer beaucoup de données sur la concurrence. Tu n’as plus qu’à cliquer sur la case “mots-clés organiques” pour tous les obtenir, rien de plus simple !

5 – Forum

Il est vrai que les réseaux sociaux ont peu à peu fait disparaître les forums. Mais heureusement pour toi, les plus gros existent toujours. Chaque jour, des internautes viennent poser des questions ou donner des astuces sur la thématique qui t’intéresse.

On t’invite donc à chercher un ou plusieurs forums thématisés dans le domaine que tu cibles. Par exemple, si on tape “forum cryptomonnaie” on obtient :

forum cryptomonnaie

Et comme tu peux le voir, ces forums sont souvent bien organisés. De quoi avoir de l’inspiration pour tes sites et surtout découvrir de nouveaux mots-clés ou questions recherchées par les internautes.

Regarde par exemple le forum cryptofr :

exemple structure forum cryptomonnaie

Cela peut t’aider à anticiper la structure de ton site. Ici, on peut voir que la crypto implique le trading, mais également le minage.. Avoir une catégorie réservée aux débutants peut être sympa pour eux.

C’est l’occasion pour toi de voir également la popularité de certains sujets. Sur cette image, on peut voir que plus de 16000 messages sont échangés dans la partie minage contre 3600 pour le trading. Il y a donc quelque chose à faire ici !

6 – Les générateurs de mots-clés

Il existe de nombreux générateurs de mots-clés payants et gratuits. On te conseille quand même d’opter pour un payant, car tu pourras obtenir de nombreuses informations plus précises.

Pour te présenter le fonctionnement de ces générateurs, nous allons utiliser Ubersuggest qui est l’un des moins chers du marché. Tapons le mot-clé “metaverse” par exemple : 

analyse mot cle metaverse

Le volume de recherche correspond au nombre de fois où ce mot-clé est tapé en France chaque mois

Plus ce montant est élevé, et plus tu pourras attirer de visiteurs sur ton site si tu es bien placé. Évidemment, la concurrence sera plus rude.

Le CPC correspond à l’acronyme du “coût par clic”, ce n’est pas quelque chose qui te concerne. C’est le coût moyen payé par les annonceurs pour chaque clic quand ils paient de la publicité.

En revanche, cela te permet de te rendre compte du potentiel économique du mot clé. Plus le CPC est élevé, et plus ce mot est rentable.

Concernant les difficultés en SEO et payantes, nous y reviendrons plus tard. Pour le moment, ce n’est pas important.

Si tu vas un peu plus bas de la page, tu peux voir la tendance de ce mot-clé :

tendance volume recherche mot clé

Comme tu peux le voir, le mot “metaverse” a été beaucoup recherché durant l’été 2021. Cela a sans doute été grâce à Facebook qui commençait à teaser son changement de nom à ce propos. 

En moyenne, cette requête est tout de même recherchée 6000 fois chaque mois.

Et si tu vas encore plus bas sur le tableau de bord, tu vas pouvoir découvrir plein de suggestions de mots clés en rapport avec celui-ci. Le top, c’est que tu as en plus les volumes de recherche ce qui est une information importante comme tu le verras bientôt :

suggestion mot cle

Forcément, la recherche de mots-clés devient très facile avec ce genre d’outils !

Si tu ne peux pas mettre quelques euros par mois dans ce genre d’outils, tu peux utiliser Keyword Shetter. C’est un site complètement gratuit qui te permet d’obtenir des centaines de mots-clés à partir d’une requête :

exemple keyword shitter

En revanche, tu n’obtiens que les mots et pas le volume ou autre. Ça peut te dépanner en attendant d’investir dans un outil plus performant.

7 – Utilisation de la Google Search Console

Tu peux découvrir d’excellents mots clés méconnus grâce à la Google Search Console. Mais pour cela, il faut que tu aies déjà fait ton site et que ta page soit référencée sur les réseaux sociaux.

En effet, tu peux rechercher quels mots clés sont tapés par les internautes pour voir ta page proposée. Ainsi, tu pourras améliorer la sémantique de ta page en y répondant mieux ou en intégrant des sous-parties dans tes articles dessus.

C’est une excellente manière d’optimiser ton contenu !

Comment classer les mots-clés entre eux ?

Chaque mot-clé dispose de ses propres particularités. Suivant la manière dont tu veux les analyser, tu pourras les classer différemment. De quoi te permettre de faire un tri avant de choisir les meilleurs pour ton site.

Requête longue traîne et courte traîne

Cette différence est souvent utilisée en référencement naturel.

Définition : requête courte traîne

La requête courte traîne comprend un seul et unique mot qui est donc général et très recherché sur les moteurs de recherche.

La requête longue traîne quant à elle représente un groupe de plusieurs mots très précis qui ne dispose pas forcément d’un gros volume de recherche.

Pour te donner une idée, “cryptomonnaie” est une requête courte traîne comparée à “historique création du bitcoin” qui est une requête longue traîne.

Les 3 différences entre courte et longue traîne

  • La longue traîne est plus simple à référencer : comme la requête est très précise, moins de sites sont susceptibles de répondre à celle-ci.
  • La courte traîne dispose d’un volume de recherche plus important : tu peux donc attirer beaucoup plus de visiteurs sur ton site si tu réussis à être bien référencé dessus.
  • La longue traîne est plus rentable à court terme : tu auras tes premiers résultats avec elle donc il vaut mieux la prioriser au départ. En revanche, la courte traîne reste très rentable sur le long terme donc il faudra quand même la prendre en compte dans ta stratégie.
difference courte longue traine

Comment les utiliser en pratique ?

Dans le cadre d’une stratégie de référencement naturel, il est conseillé d’utiliser les requêtes longues traînes pour renforcer les requêtes courtes traînes

Repartons sur notre exemple “crypto monnaie”. Admettons que l’on utilise que les mots clés proposés par Google Suggest donc :

recherche mot cle crypto monnaie

Ici tu peux voir 9 propositions différentes et chacune doit renvoyer vers la courte traîne “crypto monnaie” pour la renforcer. Autrement dit, 9 articles vont être rédigés et vont en plus renforcer celui rédigé sur la requête courte traîne en faisant un lien interne vers lui.

structure maillage interne

Retiens simplement qu’un lien (qu’il soit interne ou externe) est comme une recommandation. Et plus tu en as et plus Google comprend que tu es bon dans ton domaine. C’est encore mieux si les sites qui te recommandent sont de bonne réputation eux aussi.

On en parlera plus en détail dans un guide dédié, mais cela te permettra de mieux te rendre compte de l’utilisation que tu peux en faire !

Prendre en compte l’intention de recherche

Tu peux aussi classer les mots clés en fonction de l’intention de recherche qui est un critère plus marketing que purement SEO.

Informationnel ou transactionnel ?

Il faut te demander si l’intention derrière le mot clé est informationnelle ou transactionnelle. Est-ce que l’internaute cherche juste à se renseigner ou est-ce qu’il souhaite faire une transaction ?

Partons sur du concret avec les cryptomonnaies.

Concernant les mots clés informationnels, on peut citer :

  • “Histoire cryptomonnaie”
  • “Danger cryptomonnaie”
  • “Révolution cryptomonnaie”

Comme tu le vois, l’internaute cherche juste à avoir des informations ou des précisions. À aucun moment il ne cherche à acheter quelque chose.

Concernant les mots clés transactionnels, on peut citer :

  • “acheter bitcoin”
  • “protéger cryptomonnaie”
  • “meilleure cryptomonnaie”

Ici, l’internaute cherche un moyen d’acheter du bitcoin, tu peux donc lui expliquer en détail la procédure et proposer en affiliation un service lui permettant d’en acheter de manière sécurisée.

Dans le second cas, il cherche un moyen de se protéger donc tu peux lui expliquer les aspects positifs d’une clé ledger et lui en proposer un modèle en affiliation.

Dans le troisième cas, chercher la meilleure cryptomonnaie est signe que la personne est proche de passer à l’action. Il faut lui présenter ton classement avec en affiliation le service où il peut se procurer ses cryptomonnaies.

C’est grâce à ces mots là que tu vas rentabiliser ton site. Si tu as un doute sur l’intention de recherche, tape le mot clé dans Google et regarde ce que les sites bien classés proposent. Tu auras ta réponse en moins de 2 minutes !

Quels mots clés privilégier ?

Maintenant que tu sais que les mots clés transactionnels sont les plus rentables, tu peux être tenté de ne faire que ça. Mais ce n’est pas recommandé ! Loin de là.

La bonne fourchette est de viser 70% de mots clés informationnels et 30% de mots clés transactionnels. C’est une fourchette adaptable bien entendu.

Cela permettra d’apparaître aux yeux de Google comme un site qui traite un sujet entier et qui ne fait pas QUE de l’affiliation vers d’autres services. Cela pourrait être pénalisé dans le futur donc fais attention.

Donc notre conseil, c’est de coupler mots informationnels et mots transactionnels

Si on reprend notre exemple des cryptos, tu peux écrire plusieurs articles sur les dangers des cryptos quand on les laisse sur la plateforme d’échange, les risques de hacking, etc.

Et à la fin de chaque article, faire un lien vers ton article qui propose un comparatif des meilleures clés ledger pour protéger ses cryptos. Le visiteur trouvera cela logique et pourra même acheter s’il est dans le besoin.

structure maillage interne

C’est une bonne stratégie et offre en plus un maillage interne cohérent. On en dit pas plus, ça fera l’objet d’un futur guide !

La face cachée des mots clés informationnels

Comme tu as pu le comprendre, les mots clés informationnels servent à attirer des visiteurs cherchant une réponse à leur question. Par conséquent, ils ne sont pas censés être rentables ce qui fait que certains éditeurs de site les délaissent.

Mais la vérité, c’est que tu peux gagner de l’argent et de l’autorité avec ceux-ci. Laisse-nous t’expliquer comment.

Si tu t’amuses à faire un glossaire donnant une définition courte et précise de tous les termes bizarres utilisés dans l’univers de la crypto, certains sites reprendront ces définitions en te faisant un lien en retour. 

C’est une manière d’obtenir des backlinks naturellement sans rien payer. Et recevoir ce genre de liens externes renforce ton autorité. C’est donc un très bon deal. Et ça te fait des économies puisque tu n’auras pas à payer pour avoir ces liens par exemple !

Tu peux aussi mettre des publicités sur ton site et plus particulièrement sur les mots informationnels. De cette manière, tu peux toucher de l’argent automatiquement sans rien faire. 

L’un de nos sites génère environ 16$ par jour pour 50 000 visiteurs par mois pour te donner une idée. Sans rien faire !

Enfin, tu peux en profiter pour récolter l’adresse mail de tes visiteurs. Cela te permettra de faire de l’email marketing pour créer une relation avec eux et surtout leur vendre tes propres produits ou des services en affiliation par exemple.

C’est la technique du Roi Midas SEO : attirer des visiteurs grâce au référencement naturel et les transformer en argent grâce au Marketing.

Comment choisir tes mots-clés ?

Maintenant que tu as une grande liste de mots-clés, tu vas devoir choisir les plus intéressants pour toi. Et pour cela, tu peux utiliser des critères SEO mais également des critères marketing.

Les critères SEO

Il y a principalement 3 critères à prendre pour faire ton choix :

1 – Volume de recherche

Le volume de recherche correspond au nombre de fois où ce mot clé est tapé dans un moteur de recherche par mois en France. Tu peux l’obtenir sur la plupart des générateurs de mots clés.

Pour que tu puisses estimer le nombre de visiteurs sur ton site, il faut savoir que :

  • 🥇 Le site en 1ère position obtiendra 56% de taux de clic parmi ceux qui recherchent cette requête ;
  • 🥈 Le site en 2ᵉ position obtiendra 15% ;
  • 🥉 Le site en 3ᵉ position obtiendra 9% ;

Donc exemple avec le mot-clé “crypto” qui est recherché 74 000 fois par mois en France :

  • Le 1er peut attirer 41 440 visiteurs sur son site ;
  • Le 2ème peut attirer 11 100 visiteurs sur son site ;
  • Et le 3ème peut en attirer 6 600 ;

Bien sûr, plus le volume est élevé et plus la concurrence risque de l’être. Il faudra donc estimer si oui ou non tu as les moyens de la dépasser.

2 – Évaluer la tendance

Certains domaines existent depuis la nuit des temps et continueront de l’être. On peut citer par exemple le dating, le fait de gagner de l’argent ou encore le sport.

D’autres en revanche peuvent être tendance puis disparaître. Et certains outils peuvent te permettre de te rendre compte de cela. Tu peux par exemple utiliser Google Trends.

Prenons par exemple le mot “handspinner” :

google trends handspinner

Il a connu un très gros buzz en 2017, mais depuis c’est le calme plat. Ce n’est donc pas forcément un bon mot clé pour toi. Il est bien loin le temps où on te disait que tu avais raté ta vie si tu n’avais pas de hand spinner ! 

Peut-être que l’écologie rejoindra le hand spinner dans la case des oubliés une fois qu’on aura réglé tous les problèmes de la Terre. Qui sait ?

Tu peux aussi te rendre compte de la saisonnalité de certains mots clés. Regarde ce que ça donne pour le mot “piscine” :

google trends piscine

Tu as ici un mot qui connaît ses pics en juin, puis en juillet et enfin en août. Cela aura forcément un impact sur ton nombre de visiteurs donc prends-le en compte.

3 – Évaluer la concurrence 

Il y a trois manières différentes pour évaluer la concurrence. Il faut ensuite coupler tous les résultats pour évaluer si tu peux la battre ou non.

La première chose est le “keyword difficulty”. C’est une donnée évaluée par l’outil en ligne Ahref qui te permet d’avoir une note sur 100 sur la difficulté de se positionner dans les premières positions. Il est recommandé de ne pas dépasser 10, voir 5 si tu débutes.

Le top, c’est que c’est entièrement gratuit !

Avec lui, tu peux te rendre compte que le mot “crypto” est très compétitif :

keyword difficulty crypto

En revanche, le mot “metaverse” est un peu plus simple d’accès :

keyword difficulty metaverse

Ensuite, tu peux utiliser la commande “allintitle” sur Google qui te permet de savoir combien de sites ont exactement cette requête dans leur titre. 

En règle générale :

  • Si tu trouves moins de 2000 résultats : peu de concurrence donc il sera simple de se positionner
  • Si tu trouves entre 2000 et 5000 résultats : moyen
  • Plus de 5000 résultats : ça commence à être compliqué

Tiens, voilà une requête d’avenir où tu peux largement te positionner :

exemple recherche allintitle

Enfin, il faut regarder les métriques de tes concurrents pour voir la puissance de leur site. Pour cela, tu peux utiliser Majestic qui va te donner le nombre de domaines référents de tes concurrents. En gros, ce sont le nombre de sites qui font un lien vers le tien.

Cela te permettra de te rendre compte de la popularité du site.

Par exemple, le site cryptonaute dispose de 1720 domaines référents :

analyse seo off site cryptonaute

Ne panique pas en voyant toutes ces informations, nous te ferons un article complet pour que tu puisses tout comprendre facilement. 

Tu n’as pas besoin de tout ça pour la recherche de mots-clés, mais ça te permet de commencer à avoir une vision d’ensemble ce qui est toujours bien !

Les critères marketing

Une fois que tu as tous les critères SEO en tête, ta décision d’utiliser le mot-clé ou non doit être faite en fonction de l’intérêt marketing.

  • Que va t’apporter ce mot-clé ?
  • Est-ce que se positionner est simple ?
  • À quoi va-t-il servir dans ta stratégie de référencement ?

On te conseille de d’abord choisir tes mots-clés transactionnels, disons une petite dizaine.

Puis pour chacun de ces mots, en choisir 5 ou 6 informationnels qui traitent du même sujet. Ils pourront ainsi faire un lien interne vers le mot transactionnel qui parle du même thème. Cela te permettra en plus de te faciliter le maillage interne de ton site tout en ayant une structure cohérente.

En faisant ainsi, tu aurais un site d’environ 50-60 pages à créer. C’est déjà très bien pour débuter.

La méthode Makers en résumé

Reprenons ensemble chaque étape de la recherche de mots-clés pour que tout soit plus clair pour toi cher apprenti maker !

  • Étape 1 : Choisir une thématique
  • Étape 2 : Chercher des mots clés avec les 7 méthodes présentées
  • Étape 3 : Classer les mots clés avec tous les critères (volume, intention de recherche, difficulté, etc.)
  • Étape 4 : Faire une sélection bien proportionnée entre informationnel (70%) et transactionnel (30%)
  • Étape 5 : Passer au SEO On Site

Mais pour l’étape 5, ce sera l’objet d’un futur guide.

Si tu as du mal à classer les mots clés, n’hésite pas à utiliser Google Sheet qui est un tableur en ligne gratuit. Ton classement pourrait ressembler à ça par exemple :

exemple classement mot cle lesmakers

N’oublie pas que le seul moyen de mettre à profit ce que tu viens d’apprendre est de passer à l’action. Car comme le disait Anthony Robbins : « L’action est ce qui crée toutes les grandes réussites. L’action est ce qui donne des résultats. »


Voilà, on pense avoir réussi à te montrer comment rechercher tes mots clés pour partir sur de bons rails. Si tu souhaites rester en contact avec la communauté Makers, nous t’invitons à compléter le formulaire ci-dessous.

Cela te permettra de recevoir un mail pour savoir dès qu’un contenu de ce genre a été publié sur le site. Ne t’inquiète pas, tu ne subiras pas de spam, il nous est impossible de pondre ce genre d’article tous les jours !

Tu recevras en bonus de nombreux conseils exclusifs pour lancer toi aussi ton premier business en ligne et gagner tes premiers euros en ligne.

Rejoins 5 000+ makers et reçois tous nos derniers conseils pour vivre du SEO et de l’affiliation.

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page