Les 10 étapes pour créer son e-commerce en 2024

Sommaire
Sommaire

✍️ Mis à jour le 21 février 2024

Le commerce en ligne prend une place de plus importante dans les habitudes de consommation de tous les Français. En France, le secteur du e-commerce représente 129,1 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Et la bonne nouvelle, c’est que tu peux tout à fait prendre ta part. 🤑

27 000 e-commerces sont créés chaque année en France. Mais tu t’en doutes bien, seulement une partie d’entre eux sont rentables et permettent à leur créateur d’en vivre. 

Pour t’aider à faire partie des boutiques en ligne qui génèrent du chiffre d’affaires, nous allons te montrer toutes les étapes à suivre. Tu verras comment créer ton e-commerce et le rentabiliser, le tout avec très peu d’investissement. 💪

Rejoins 20 000+ makers et reçois tous les lundi, nos derniers conseils pour lancer, gérer et revendre ton business en ligne 📨

Étape 1 : Trouver une niche 

Si tu veux te lancer dans le e-commerce, il vaut mieux te focaliser sur une thématique. En soi, il est possible de créer un e-commerce généraliste qui vend tout et rien comme Amazon ou Cdiscount. Mais tu t’imagines bien, cela demande énormément d’investissement. 😰

Créer une boutique en ligne sur une niche permet d’obtenir des résultats beaucoup plus rapidement, mais est aussi bien plus accessible. Nous allons donc te montrer rapidement comment trouver une thématique afin de lancer ton e-commerce. 

Pour commencer, il faut déterminer ce qui fait une bonne niche. Selon nous, il y a plusieurs critères pour qu’une thématique soit intéressante à exploiter en e-commerce. 👀

Premièrement, une niche doit avoir un faible niveau de concurrence. Par exemple, le CBD est une niche, mais c’est aussi une thématique extrêmement concurrentielle. Afin de te faire ta place plus facilement, il vaut mieux partir sur une niche avec peu de concurrence

Afin de vérifier si une niche est concurrentielle ou non, plusieurs outils peuvent t’aider comme Semrush ou Ranxplorer. Globalement, tu devras vérifier sur Google ainsi que sur les réseaux sociaux si de nombreuses boutiques ou non travaillent sur la même niche que toi. 🔎

Deuxièmement, il est selon nous primordial qu’une niche ait un gros potentiel. En soi, il faut que ta niche et les produits qui y sont liés soient demandés. Encore une fois, pour vérifier le potentiel d’une niche, il y a plusieurs méthodes. 

Concrètement, tu peux vérifier le volume de recherche via les mêmes outils qu’on a présentés avant. Si les produits que tu souhaites vendre sont peu recherchés, il y a de fortes chances pour que le marché ne soit pas assez développé. 📊

Avant de lancer ta boutique, tu dois vérifier s’il y a une demande. Avec de la publicité et beaucoup de marketing, tu peux créer la demande dans certains cas. Mais si tu débutes et n’as pas beaucoup de budgets, il vaut mieux partir sur une thématique où il existe déjà un marché et donc une demande

Selon nous, il y a deux types de demandes dans le e-commerce. D’un côté, il y a les demandes qui répondent à un besoin ou un problème (exemple : mal de dos). De l’autre côté, il y a la demande de consommateurs passionnés (propriétaires d’animaux, sportifs ou autres). Si tu arrives à répondre à l’une de ces demandes, tu pourras vendre bien plus facilement. 🤝

Troisièmement, une niche doit être rentable. L’objectif est que tu puisses tirer un bénéfice à chaque vente. Si tu n’as pas de fournisseurs de qualité ou que tes produits sont trop chers, tu pourras avoir du trafic et de ventes, mais tu ne gagneras pas d’argent

Étape 2 :  Analyser la concurrence 

Si tu as bien choisi ta niche, tu as normalement un faible niveau de concurrence. Mais il faut tout de même analyser tes principaux concurrents afin de voir comment ils travaillent et surtout, comment tu vas pouvoir les dépasser. Il y a plusieurs techniques pour analyser la concurrence, nous allons t’en montrer les plus efficaces. 🔎

Le fait d’avoir des concurrents n’est pas une mauvaise chose en soi. Cela montre qu’il y a de la demande et donc un marché à exploiter. Et si tu débutes, tu vas pouvoir t’inspirer de ce qui marche déjà afin d’éviter de perdre du temps. Mais l’objectif est surtout de déterminer si tu peux dépasser tes concurrents ou non. 

Pour commencer, tu peux analyser le fonctionnement de tes concurrents. L’important est d’observer quels canaux de communication ils utilisent, quels sont les produits qui se vendent le mieux et autres. En soi, tout ce qui marche chez tes concurrents, on t’invite à le refaire, mais en mieux. 🙄

Tu peux aussi réaliser une étude de marché afin de déterminer tes avantages concurrentiels et surtout les parts de marché que tu peux obtenir. L’intérêt est également de déterminer qui sont les clients ainsi que leurs habitudes de consommation. D’ailleurs, si cela t’intéresse, tu peux découvrir notre article sur les statistiques e-commerce.

Pour finir, tu peux estimer le niveau de difficulté pour dépasser tes concurrents,  notamment en termes de référencement. Pour ce faire, il existe plusieurs outils qui pourront t’aider. On pense notamment à Semrush, un logiciel spécialisé dans le Search Engine Marketing. 🛠️

👉 On t’invite à télécharger notre ebook gratuit pour apprendre à évaluer le niveau de concurrence d’une niche. 

Étape 3 : Créer une boutique en ligne 

Une fois que tu sais ce que tu vas vendre et que tu as vérifié le potentiel de ta niche, place à la création de ta boutique en ligne. On ne va pas te mentir, c’est la partie la plus compliquée. Mais il existe aujourd’hui des logiciels de plateforme e-commerce qui permettent de concevoir un e-commerce facilement

Avant toute chose, tu devras choisir un nom de domaine pour ta boutique en ligne. Un nom de domaine, c’est tout simplement un “nom” ainsi qu’une “extension”, c’est-à-dire .com, .fr ou autres. En clair, c’est l’adresse de ton site e-commerce, que les utilisateurs vont taper dans la barre de recherche pour y accéder. 🔎

⚠️ Un nom de domaine coûte en moyenne une dizaine d’euros. Si on te propose des tarifs beaucoup plus élevés, il s’agit sûrement d’une arnaque. 

Ensuite, il te faut un hébergeur web. C’est lui qui va connecter ton nom de domaine à internet, afin de le rendre accessible. Sans hébergeur web, ton e-commerce ne sera pas accessible. On te recommande de lire notre comparatif des meilleurs hébergeurs web afin de faire ton choix. 

Une fois que tu possèdes ton nom de domaine ainsi qu’un hébergeur, tu peux y installer une boutique. Pour ce faire, on te recommande d’utiliser un CMS. Un Content Managing System, c’est un logiciel qui te permet de créer un site internet sans avoir besoin de coder. 👨🏻‍💻

Pour la création d’e-commerces, les deux CMS les plus connus sont Shopify et WordPress (via le plugin WooCommerce). Et on te recommande de partir sur l’un des deux, pour plusieurs raisons. Principalement parce que c’est très simple d’utilisation, mais aussi parce que ces CMS sont optimisés pour le référencement et l’utilisation via mobile. 

Shopify est un CMS conçu uniquement pour la création de boutiques en ligne. C’est selon nous le plus puissant et celui qui permet de créer le e-commerce le plus design, responsive et autre. Par contre, il est assez cher. Il faut compter environ 99$ par mois pour sa boutique en ligne. À ce prix, il faut savoir que l’entreprise prendra un pourcentage sur chacune de tes ventes. 💯

shopify

Si Shopify est un CMS assez cher, c’est aussi le plus simple à utiliser. Il te permettra de créer des boutiques en ligne magnifiques et responsives même si tu n’as pas de compétences particulières. Ce CMS intègre également de nombreux plugins qui permettent d’ajouter des fonctionnalités facilement. 

À l’inverse WooCommerce est entièrement gratuit. Par contre, ce CMS est plus compliqué à utiliser et il faudra vraiment s’y connaître pour créer une boutique magnifique. Toutefois, cet outil permet de créer un e-commerce professionnel. Il faudra passer plus de temps à te former sur ce CMS, mais au final, cela peut te faire économiser pas mal d’argent. 💸

woocommerce

Étape 4 : Optimiser sa boutique 

On le verra plus tard, mais tu peux obtenir du trafic gratuitement en optimisant ta boutique pour le référencement. Il y a plusieurs choses à faire pour que son e-commerce “plaise” aux moteurs de recherche afin de gagner de la visibilité. À côté, tu dois aussi mettre au point le côté technique de ton site afin qu’il soit rapide et accessible pour les mobiles. 📱

Pour commencer, on te recommande d’optimiser dès le début ta boutique en ligne pour le référencement naturel. De nombreux e-commerces se mettent au SEO trop tard et par conséquent, le travail à faire sera beaucoup plus conséquent et donc contraignant. Si tu t’y mets tout de suite, tu n’auras pas de soucis par la suite. 

Le SEO est une compétence complexe. Créer la structure d’un site afin de l’optimiser pour les moteurs de recherche peut donc paraître compliqué au début. Toutefois, de nombreuses ressources sont disponibles gratuitement afin de t’apprendre à créer une structure optimisée. 🤓

Rapidement, tu devras créer des catégories et ce qu’on appelle des “silos” regroupant des principaux produits par thématiques. L’objectif est de faire comprendre aux moteurs de recherche de quoi parle ton site, afin qu’ils te mettent en avant sur tes principaux produits. Comme c’est assez complexe, on t’invite à te renseigner avant de créer la structure de ton site

Si tu veux aller plus vite, on enseigne étape par étape dans notre formation comment créer la structure de ton site. 👀

structure site web

Avant de mettre ton site en ligne, tu dois aussi vérifier qu’il soit optimisé pour les utilisateurs mobiles. Si tu travailles avec un CMS comme WordPress ou Shopify, la plupart des thèmes sont responsives et seront d’ores et déjà optimisés sur mobile. Mais on t’invite toujours à vérifier que ton site est accessible et fonctionnel depuis un téléphone portable.

👉 Pour rappel, près d’un Français sur deux effectue ses achats via mobile

Ensuite, il est impératif que les pages de ton site web se chargent rapidement. Si ton e-commerce est trop lent à charger, tu vas perdre une partie de tes utilisateurs, et donc de tes potentiels clients. Encore une fois, pas besoin d’en faire des tonnes. Rien qu’en choisissant un bon hébergeur et un thème léger, ton site sera rapide. 💥

Mais évidemment, plus ton site est gros en termes de produits, contenus et autres, plus il va être difficile d’avoir un temps de chargement rapide. Dans ce cas-là, il faudra sûrement travailler avec un développeur pour qu’il optimise les performances de ta boutique. 

Dernier point, le parcours client. Ce concept est très connu en marketing digital et consiste à optimiser le parcours d’achat d’un prospect de son arrivée sur ton site jusqu’à la finalisation de sa commande. L’objectif est que le consommateur ait le moins de chemin à parcourir pour acheter tes produits. 📦

Étape 5 : Importer des produits 

Une fois que ta boutique est prête, tu peux commencer à y ajouter des produits. Avec WordPress ou Shopify, tu vas pouvoir importer des produits facilement. Globalement, c’est très simple. À chaque produit que tu importes sur ton e-commerce, tu devras y ajouter un prix, une photo et un descriptif. 📸

Si tu fais du dropshipping, tu peux grâce à certains plugins importer des produits de ton site fournisseur. De cette manière, dès qu’un client passe une commande sur ton site, le plugin répète cette commande chez ton fournisseur et envoie directement la commande

Dans le cas où tu vends tes propres produits, certaines extensions vont te permettre de gérer ton stock. 📦

On te recommande de prendre ton temps pour créer ton catalogue produit. Car en cas d’erreurs, cela peut avoir un impact sur les ventes, mais aussi sur le référencement de ta boutique. 

Étape 6 : Créer des fiches produits 

Pour chaque produit que tu mets en vente sur ton e-commerce, tu devras créer une fiche descriptive. Cette fiche aura plusieurs fonctions. La principale, c’est de présenter le produit en question et donner envie aux prospects de l’acheter. Mais les fiches produits vont aussi avoir un impact sur le référencement de ton site e-commerce. 👀

Afin de rédiger une bonne fiche produit, il y a de nombreuses choses à faire. La première, c’est de se mettre à la place du client. Normalement, tu sais qui est ton client cible et comment t’adresser à lui. Par conséquent, tu sais quelles informations fournir à tes clients pour les convaincre d’acheter un produit. 

L’objectif d’une fiche produit, c’est d’inciter le lecteur à passer à l’achat. Par conséquent, tu dois lister tous les bénéfices de ton produit. Tu peux par exemple ajouter un descriptif complet, des conseils d’utilisation, la liste des accessoires, les mentions obligatoires (label, origines, etc.). 📝

À côté, tu peux inclure des avis clients. Aujourd’hui, un bon nombre d’internautes regardent les retours clients avant de commander sur un e-commerce. 

Comme on te l’a dit au préalable, une fiche produit est très importante pour le référencement. Ainsi, tu dois prendre en compte les exigences SEO pour rédiger ta fiche produit. Si tu veux apprendre à écrire de façon optimisée pour les moteurs de recherche, on t’invite à télécharger notre ebook gratuit où tu trouveras de nombreux conseils sur la rédaction SEO. 📖

On t’invite aussi à ajouter plusieurs photos et vidéos de ton produit. Sachant qu’en ligne ton client ne peut ni voir ni toucher ton produit, il faut qu’il puisse en avoir une idée précise avant de le commander. Avoir plusieurs photos et vidéos sur ta fiche produit, c’est clairement un plus. 

Pour finir, tu peux ajouter une FAQ en bas de tes fiches produits. Ici, tu vas répondre aux principales questions que se posent tes visiteurs, comme les modalités de retour, l’entretien du produit, etc.

Étape 7 : Choisir les moyens de paiement 

Une fois que tout est en place au niveau des produits, de la structure du site et autres, tu peux ajouter les moyens de paiement. Là aussi, si tu utilises un CMS comme Shopify ou WooCommerce de WordPress, tu pourras le faire assez facilement. 🤝

Il y a un gros débat parmi les e-commerçants qui consiste à dire combien de moyens de paiement il faut ajouter. Selon nous, il y a un juste milieu à trouver. Il ne faut pas mettre qu’un seul moyen de paiement, au risque de perdre des clients. Mais au contraire, si tu inclus trop de moyens de paiement, le consommateur peut se sentir perdu et abandonner sa commande. 

On te recommande obligatoirement d’ajouter les paiements par carte bancaire VISA et MasterCard (American Express si possible, mais facultatif). 💳

De nombreux utilisateurs d’internet apprécient PayPal, on te recommande donc aussi d’ajouter ce moyen de paiement sur ta boutique. 

En bonus, tu peux ajouter des modes de paiement en cryptomonnaie. Certains consommateurs apprécient ce mode de paiement, mais il n’est pas obligatoire de l’ajouter. Dans certains cas, cela peut te permettre d’augmenter tes ventes, c’est donc à toi de tester ! 

Étape 8 : Attirer du trafic grâce au blogging 

Il y a plusieurs stratégies pour attirer des visiteurs sur ta boutique en ligne. Celle qui est selon nous la plus intéressante, c’est le blogging. En rédigeant des articles de blog, tu vas pouvoir attirer des visiteurs réguliers et cela sur le long terme. Le mieux avec cette technique, c’est qu’elle est complètement gratuite.  

On t’explique. 🤔

En soi, tu vas simplement écrire des articles en rapport avec la thématique de ton e-commerce. Ces articles vont t’apporter des visiteurs, et une partie peut être convertie en clients. En optimisant ces articles pour le SEO, tu pourras obtenir des visiteurs tous les jours et cela sur le long terme. 

S’ils sont bien rédigés, tes articles vont se positionner sur les résultats de recherche de Google, Yahoo et autres. Et une fois positionnés, ils vont rester sur ces résultats de recherche pendant des années. Ainsi, une fois écrit, un article de blog peut te rapporter des visiteurs et donc de potentiels clients sur une longue durée. ⏳

Voyons comment cela fonctionne en prenant un exemple concret

Le site tilyo.co est une boutique en ligne centrée autour du CBD. On peut y acheter des huiles au CBD, mais aussi des gélules, des infusions et autres. Le site possède aussi un blog où ils publient de nombreux articles informatifs en rapport avec le CBD. 🌿

banniere publicitaire e commerce

Dans leurs articles, ils vont inclure des bannières pour faire la promotion des produits de la boutique. Sachant que le trafic SEO est un trafic qualifié, il est possible d’obtenir un bon taux de conversion avec des articles de blog. 

Le blogging est vraiment une méthode sous-estimée qui va te permettre d’attirer du trafic sur le long terme. C’est un investissement à faire, qui est certes coûteux en temps ou en argent au début, mais qui permet au final d’obtenir du trafic gratuitement par la suite. C’est donc clairement une stratégie qui te permettra d’être beaucoup plus rentable, car tu diminues fortement tes dépenses en publicité. 💰

Étape 9 : Faire la promotion de sa boutique 

Pour attirer des visiteurs, tu peux aussi utiliser des canaux de communications payants. Tu connais le principe. Tu payes une régie publicitaire pour qu’elle affiche un lien vers ton e-commerce. Il existe de nombreux canaux de communication qui te permettent d’attirer des visiteurs sur ta boutique. Nous allons t’en présenter les principaux. 👀

Pour commencer, nous allons parler du SEA. Le Search Engine Advertising consiste à mettre son site en avant sur les moteurs de recherche grâce à une stratégie payante. En soi, tu vas payer Google ou un autre moteur de recherche afin d’apparaître sur le haut des résultats

Le SEA se pratique principalement via Google Ads, la régie publicitaire du moteur de recherche le plus utilisé au monde. Concrètement, tu peux apparaître sur certains mots-clés. Ensuite, tu vas payer au clic. C’est-à-dire qu’à chaque fois qu’un utilisateur clique sur ton site, tu vas payer un certain prix. Le coût par clic varie selon la concurrence et le volume de recherche. 📊

exemple sea

Si tu tapes le mot-clé “assurance” par exemple sur Google, les premiers résultats affichent le sigle “sponsorisé”. Ces sites ont payé Google pour apparaître en premier sur cette requête. 

Le SEA permet d’obtenir du trafic qualifié et un bien meilleur taux de conversion d’une manière générale. L’avantage, c’est que tu payes uniquement si un visiteur vient sur ton site. Alors qu’avec la publicité, tu dois payer pour afficher ton site, même si aucun clic n’est effectué. 🤝

Mais la publicité peut aussi être un très bon canal de communication. Le gros plus, c’est que tu peux viser un public beaucoup plus large. De cette manière, tu peux attirer beaucoup plus de visiteurs sur ton site afin de récolter des leads notamment. Toutefois, tu peux aussi être rentable avec tes campagnes publicitaires. 

Voici selon nous les meilleures régies publicitaires pour e-commerce : 

  • Facebook Ads 
  • TikTok Ads
  • Instagram Ads
  • Snapchat Ads 
  • Pinterest Ads 

Pour terminer, on pense aussi au marketing d’influence. C’est clairement le canal de communication le plus en vogue ces dernières années et celui qui permet d’avoir le meilleur retour sur investissement. En soi, tu vas simplement payer des influenceurs pour qu’ils parlent de tes produits sur les réseaux sociaux. 🗣️

De cette manière, tu profites de l’influence d’un créateur et il sera naturellement plus facile de convaincre tes futurs acheteurs. 

Étape 10 : Fidéliser ses clients 

C’est l’étape la plus importante et celle qui va te permettre de pérenniser ton e-commerce et donc ton entreprise. En fidélisant tes clients, tu vas pouvoir générer du chiffre d’affaires sur le long terme. 📈

Il y a plusieurs stratégies pour fidéliser ses clients. La meilleure selon nous, c’est tout simplement l’email marketing. En soi, tu vas simplement récupérer l’email de tes clients lors d’un achat, puis tu pourras leur envoyer des courriels par la suite afin de vendre davantage

S’il est si important de fidéliser tes clients, c’est pour une raison simple. En fait, il est beaucoup plus difficile de convaincre un nouveau client d’acheter tes produits, plutôt que de convaincre quelqu’un qui a déjà acheté sur ta boutique. L’emailing est donc la meilleure stratégie pour fidéliser facilement ses clients. 🤝

En envoyant quelques mails de temps à autre, tu maintiens l’attractivité de ta boutique et tu informes tes clients existants. Ensuite, tu peux envoyer des mails promotionnels ou simplement des recommandations de produits. L’avantage, c’est que tu t’adresses à un public déjà intéressé par tes produits, sans avoir à dépenser de l’argent en publicité. 

Le fait de communiquer et de rester en contact avec ses clients est un moyen simple à mettre en place pour les fidéliser. Mais il y a aussi d’autres choses à faire. 👀

Pour qu’un internaute revienne sur ta boutique, il faut que l’expérience client soit optimale. Si tes produits sont de mauvaise qualité, que la livraison est lente et que ton support client ne répond pas, il sera difficile de fidéliser tes clients. Tu dois proposer une expérience adéquate pour que les clients aient envie de commander à nouveau chez toi. 

Une autre stratégie simple à mettre en place, c’est les programmes de fidélité. Avec un programme de fidélité qui donne une promotion au bout d’un certain nombre de commandes, tu peux augmenter drastiquement le nombre de clients qui commandent à nouveau après leur premier achat. 💳

Bonus  : Vendre son e-commerce 

Si ta boutique en ligne génère du chiffre d’affaires depuis un certain temps, certaines personnes peuvent être intéressées pour la racheter. En effet, il est tout à fait courant de revendre un site e-commerce et il est aussi possible d’en acheter. 💰

Il existe plusieurs plateformes où tu pourras vendre ton site e-commerce. En France, on pense à Dotmarket, une marketplace de ventes de sites d’affiliations, de blog et de e-commerces. 

vente e commerce dotmarket

Avant de vendre ton site, tu devras le faire estimer. L’équipe de DotMarket te propose une estimation entièrement gratuite en quelques minutes

estimation site en vente

En fonction de l’ancienneté de ton site, du trafic, de ta niche et d’autres critères, l’équipe de Dotmarket va estimer ton site. Ensuite, ce sont eux qui vont se charger de mettre ton site en vente, vérifier la solvabilité des acheteurs et te verser l’argent de la vente. 💸

En conclusion 

En suivant toutes les étapes que nous t’avons présentées, tu pourras créer un e-commerce et le rentabiliser. Toutefois, il y a de nombreux points où tu devras te former pour te perfectionner. Si tu souhaites apprendre plus rapidement, on t’invite à lire notre comparatif des 3 meilleures formations e-commerce. 📚

Si tu te formes avec un cursus premium, tu vas apprendre à créer une boutique en ligne professionnelle tout en évitant les erreurs de débutant. C’est clairement un raccourci, car tous les éléments te seront montrés. Tu n’auras plus besoin de te former sur chaque compétence nécessaire et de rechercher les informations pendant des heures. 

Comme tu as pu le voir, le e-commerce représente une énorme opportunité. Et il est aujourd’hui très facile de lancer sa propre boutique en ligne, le tout pour un prix dérisoire. Si tu ne souhaites pas passer à côté de cette opportunité, tu sais ce qu’il te reste à faire. 😉

Rejoins 20 000+ makers et reçois tous les lundi, nos derniers conseils pour lancer, gérer et revendre ton business en ligne 📨

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager :

asyncr0ne | Florian Darroman
asyncr0ne | Florian Darroman
Éditeur de site et SEO depuis 2016, j'ai créé et revendu des dizaines de sites de niches. Aujourd'hui j'ai co-fondé Les Makers pour partager mon expérience et ma vision du blogging.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut