Rémunération YouTube : Tout ce qu’il faut savoir (2024)

Sommaire
Sommaire

En 2023, YouTube a enregistré 70 milliards d’utilisateurs actifs mensuels, représentant 55,10 % des utilisateurs actifs des médias sociaux dans le monde. 

Avec une audience aussi massive, YouTube est devenu un incontournable pour les créateurs de contenu cherchant à générer des revenus. 

Que tu sois un nouveau créateur ou un vétéran cherchant à gagner plus d’argent, comprendre les mécanismes de rémunération sur cette plateforme peut transformer ta chaîne en une véritable source de revenus

👇 On t’explique en détails dans cette Formation Gratuite 👇

masterclass audience mastery

Découvre les 3 étapes simples pour remplacer ou dépasser ton salaire
par une rente digitale, en seulement 2h/jour ⏱️

La rémunération YouTube en 2024

On est en 2024, et YouTube continue d’être une plateforme incontournable pour les créateurs de contenu. 

Au point que YouTube a enregistré 70 milliards d’utilisateurs actifs mensuels en mars 2023, ce qui comprend 55,10 % des utilisateurs actifs des médias sociaux dans le monde (voir notre article sur toutes les statistiques YouTube).

Comment fonctionne la rémunération YouTube ?

Alors, comment YouTube te paie pour tes vidéos ? 

Il y a plusieurs façons, mais concentrons-nous sur les bases : 

  • CPM,
  • CPC 
  • et revenu par vue.

CPM (Coût pour Mille)

Le CPM, c’est le Coût pour Mille impressions. 

En gros, c’est combien les annonceurs paient pour 1000 vues de leur publicité sur ta vidéo. 

Le calcul est simple : nombre de vues publicitaires divisé par mille, multiplié par le taux CPM. 

👉 Un exemple ? Si ton CPM est de 5€ et que ta vidéo a 10 000 vues, tu gagnes 50€. Le CPM peut varier selon le contenu, l’audience, et même la saison. C’est un indicateur clé pour estimer tes revenus.

CPC (Coût par Clic)

Le CPC, ou Coût par Clic, c’est combien tu gagnes chaque fois qu’un spectateur clique sur une publicité dans ta vidéo

C’est différent du CPM parce qu’ici, l’action du spectateur (cliquer) est ce qui compte. 

Le CPC peut être plus lucratif pour des contenus où les spectateurs sont plus enclins à interagir avec les annonces. Si tu as 100 clics à 0,50 € par clic, ça fait 50 € dans ta poche.

Revenu par vue

Enfin, le revenu par vue est un peu plus complexe. 

Il dépend du CPM, du taux de clics (CTR), et du pourcentage de vues monétisées. Si ton CPM est de 5€ et que 10% de tes 10 000 vues sont monétisées, ton revenu total serait de 5€ * 10% * 10 000 vues = 5€. 

Ce chiffre peut te donner une idée plus précise de combien tu peux gagner par vidéo.

Mode de rémunération YouTube

Maintenant, voyons les différents moyens de monétiser ta chaîne YouTube. D’ailleurs, si ce sujet t’intéresse tu peux voir notre article complet qui t’explique comment gagner de l’argent avec YouTube.

Publicités

Les publicités sont la source de revenus la plus courante. 

Il y a plusieurs types :

  • pré-roll (avant la vidéo),
  • mid-roll (au milieu),
  • post-roll (après la vidéo). 

Chacune a son propre taux de rémunération. Les pré-rolls sont les plus rémunérateurs car elles sont vues avant que le spectateur ne consomme ton contenu.

Super Chats et Super Stickers

Tu fais des live streams ? Super Chats et Super Stickers peuvent être une mine d’or. 

Les spectateurs paient pour que leurs messages soient mis en avant dans le chat. 

C’est interactif et ça peut vraiment booster tes revenus. Plus ta communauté est engagée, plus tu peux gagner.

Abonnements

YouTube offre aussi une option d’abonnement payant

Tes fans peuvent payer un montant mensuel pour obtenir des avantages exclusifs comme des badges, des emojis personnalisés, et un accès à du contenu spécial. 

C’est une super manière de stabiliser tes revenus mensuels.

Produits dérivés

Enfin, vendre des produits via YouTube peut augmenter considérablement tes revenus. 

Que ce soit du merchandising (T-shirts, mugs) ou des produits digitaux (e-books, cours en ligne), le but est de proposer quelque chose qui parle à ton audience. 

Intègre un lien vers ta boutique en dessous de tes vidéos et parle-en directement à tes abonnés.

Les conditions pour être payé sur YouTube

Tu t’es lancé sur YouTube et tu te demandes quand tu vas commencer à voir l’argent arriver ? 

Parlons des conditions nécessaires pour que ta chaîne YouTube commence à générer des revenus. 

Spoiler alert : il y a quelques étapes clés à franchir.

Quand YouTube commence à payer ?

Pour que YouTube te paye, tu dois adhérer au Programme Partenaire YouTube (PPY). On va voir comment ça marche et ce qu’il te faut pour y parvenir.

La première étape, c’est de rejoindre le Programme Partenaire YouTube. 

Mais qu’est-ce que c’est exactement ? 

👉 Le PPY permet à ta chaîne YouTube de monétiser son contenu grâce à différentes sources de revenus, comme les publicités. 

Pour y accéder, tu dois remplir quelques conditions. 

Voici comment ça se passe :

  • Conditions d’accès : Pour être éligible, tu dois résider dans un pays où le PPY est disponible. Ensuite, tu dois respecter toutes les politiques de monétisation de YouTube. Simple, non ?
  • Processus d’adhésion : Tu dois d’abord activer la vérification en deux étapes sur ton compte Google. Une fois que c’est fait, tu vas dans YouTube Studio, tu cliques sur « Monétisation » et tu suis les instructions pour postuler.
  • Avantages : Une fois accepté, tu as accès à des fonctionnalités exclusives comme les publicités, les Super Chats, et bien plus encore. En gros, tu peux commencer à faire de l’argent avec tes vidéos YouTube.

👉 Minimum requis : 1000 abonnés et 4000 heures de visionnage

Pas de panique, ça paraît beaucoup, mais c’est faisable. 

Pour rejoindre le PPY, tu dois avoir au moins 1000 abonnés sur ta chaîne YouTube et cumuler 4000 heures de visionnage sur les 12 derniers mois. 

eligibilite programme partenaire youtube

Voici pourquoi :

  • 1000 abonnés : C’est une preuve que tu as une audience engagée. Plus tu as d’abonnés, plus tu as de potentiel pour générer des revenus.
  • 4000 heures de visionnage : YouTube veut s’assurer que ton contenu est regardé et apprécié. Les heures de visionnage montrent que tes vidéos captivent l’audience.

Tu remplis ces critères ? Alors, tu es prêt à postuler et commencer à monétiser ta chaîne YouTube !

Condition rémunération YouTube

Une fois dans le PPY, il y a des règles à suivre pour que YouTube continue de te payer. Parlons des politiques de monétisation.

YouTube prend ses politiques de monétisation très au sérieux. Voici ce que tu dois savoir :

  • Exigences de contenu : Ton contenu doit être adapté aux annonceurs. Pas de contenu choquant, offensant ou inapproprié. Pense toujours à créer des vidéos qui peuvent être associées à des produits commerciaux.
  • Conformité aux directives communautaires : YouTube a des règles strictes sur ce que tu peux et ne peux pas publier. Assure-toi que tes vidéos respectent les consignes relatives aux contenus.

Comment on est payé sur YouTube ?

Tu te demandes sûrement comment l’argent arrive sur ton compte. Parlons du processus de paiement via AdSense.

👉 Une fois que tu as monétisé ta chaîne, les revenus générés par tes vidéos YouTube sont versés via AdSense. 

Voici comment ça se passe :

  • Processus : Chaque mois, les revenus générés par les publicités sur tes vidéos sont ajoutés à ton compte AdSense. Tu dois avoir accumulé au moins 70 € pour que le paiement soit effectué.
  • Fréquence des paiements : Les paiements AdSense sont effectués mensuellement. Si tu as atteint le seuil de paiement, tu recevras ton argent entre le 21 et le 26 du mois suivant.
  • Méthodes de paiement : Tu peux choisir comment tu veux recevoir tes paiements, que ce soit par virement bancaire, chèque ou autre méthode disponible dans ton pays.

Alors, tu vois, c’est assez simple. Tu crées du contenu, tu monétises, et chaque mois, tu reçois tes revenus publicitaires.

Si cela t’intéresse, n’hésite pas à découvrir notre article qui va t’apprendre à percer sur YouTube.

Calculer la rémunération YouTube

Maintenant que tu sais comment YouTube paie ses créateurs, passons à des choses concrètes : comment calculer ta rémunération sur YouTube. 

On va décomposer tout ça pour que tu comprennes bien les différentes tranches de revenus et comment estimer tes gains par vue.

Grille de rémunération YouTube

Alors, combien peut-on vraiment gagner sur YouTube ? C’est une question qu’on se pose tous. 

La grille de rémunération YouTube varie en fonction du nombre de vues et de l’engagement de ton audience.

Sur YouTube, plus tu as de vues et d’engagement, plus tes revenus augmentent. 

Voici comment ça se présente :

  • 0 à 10 000 vues : À ce niveau, tes revenus sont modestes. Tu peux espérer quelques euros par vidéo, surtout si ton CPM est bas.
  • 10 000 à 100 000 vues : Ici, les choses commencent à devenir intéressantes. Tes revenus peuvent varier de dizaines à quelques centaines d’euros par vidéo.
  • 100 000 à 1 million de vues : Bien joué ! Avec ce niveau de vues, tu peux gagner des centaines à plusieurs milliers d’euros. Ton CPM joue un rôle important ici.
  • 1 million de vues et plus : Le jackpot ! Avec un million de vues, tu peux générer des revenus significatifs, souvent des milliers d’euros par vidéo, surtout si ton contenu est bien monétisé et ton audience bien ciblée.

Chaque vidéo est différente et les revenus peuvent varier, mais cette grille te donne une idée générale des tranches de rémunération.

Calcul rémunération YouTube

Voyons maintenant des exemples concrets pour comprendre comment calculer ta rémunération.

Prix de 1000 vues

Le prix de 1000 vues, ou CPM, est un bon point de départ. Disons que ton CPM est de 5 €. Si ta vidéo obtient 1000 vues, tu gagnes 5 €. Facile, non ? Mais attends, ça devient plus intéressant.

Si tu fais une vidéo avec 10 000 vues et que ton CPM reste à 5 €, tu gagnes 50 €. Imagine maintenant avec 100 000 vues, tu touches 500 €. Ce n’est pas mal du tout, hein ?

Rémunération par vue

Maintenant, parlons de la rémunération par vue. Pour chaque vue monétisée, tu gagnes une fraction de ton CPM. Disons que ton CPM est de 5 € et que seulement 50% de tes vues sont monétisées. Ça signifie que pour chaque vue, tu gagnes environ 0,0025 € (5 € / 2000 vues totales).

Quelques facteurs influencent ce chiffre :

  • Le type de contenu : Les niches populaires comme le marketing ou la finance ont souvent des CPM plus élevés.
  • L’audience géographique : Les vues provenant de pays comme les États-Unis ou le Canada rapportent généralement plus.
  • La saisonnalité : Les périodes comme les fêtes de fin d’année peuvent voir des CPM plus élevés en raison de la hausse des dépenses publicitaires.

Rémunération en fonction des vues et des abonnés

Maintenant qu’on a abordé les bases, parlons de ce que tout le monde veut vraiment savoir : 

👉 Combien tu peux gagner en fonction de tes vues et de tes abonnés. 

On va détailler les gains potentiels pour un YouTubeur avec un million de vues et un autre avec 10 000 abonnés. 

Rémunération YouTube 1 million de vues

Atteindre un million de vues sur une vidéo, c’est le rêve de beaucoup de YouTubeurs. 

vue youtube france

Mais combien ça rapporte vraiment ?

Pour estimer les gains d’une vidéo avec un million de vues, on doit considérer plusieurs variables :

CPM (Coût pour Mille) : Disons que ton CPM est de 5 €. Avec un million de vues, tes revenus seraient de 5000 €. Mais ce chiffre peut varier.

Niche : La thématique de ta chaîne YouTube joue un rôle clé. Une chaîne sur le marketing ou les technologies aura probablement un CPM plus élevé qu’une chaîne sur les jeux vidéo.

Audience géographique : Les vues provenant de pays comme les États-Unis, le Canada ou le Royaume-Uni rapportent plus que celles venant de pays avec un CPM plus bas.

Imaginons que ton CPM est de 10 € (chanceux !). 

Avec un million de vues, tu peux toucher jusqu’à 10 000 €. 

Mais si ton CPM est de 2 €, ce montant descend à 2000 €. Voilà pourquoi la niche et l’audience sont primordiales pour optimiser tes revenus.

Salaire d’un YouTubeur avec 10.000 abonnés

Passons maintenant à un cas plus réaliste pour beaucoup de créateurs débutants : combien gagne un YouTubeur avec 10 000 abonnés ?

Les revenus d’un YouTubeur avec 10 000 abonnés dépendent de plusieurs facteurs :

👉 Engagement de l’audience : Avoir 10 000 abonnés, c’est super, mais si tes abonnés ne regardent pas tes vidéos ou ne sont pas engagés, tes revenus seront limités. 

Plus ton audience est active (likes, partages, commentaires), plus tu as de chances de générer des revenus.

👉 Type de contenu : Les chaînes avec des contenus de niche, comme les tutoriels financiers ou les critiques technologiques, peuvent avoir un CPM plus élevé, ce qui signifie plus de revenus par vue.

👉 Stratégies de monétisation : En dehors des publicités, tu peux augmenter tes revenus avec les abonnements, les Super Chats, les produits dérivés et les collaborations avec des marques. 

Proposer un abonnement à ta chaîne pour des contenus exclusifs peut fidéliser ton audience et stabiliser tes revenus.

Disons que ton CPM est de 5 € et que tu as une vidéo avec 50 000 vues. Tu pourrais gagner environ 250 €.  

Mais si tu as une stratégie de monétisation diversifiée, tu pourrais facilement doubler ou tripler ce montant grâce aux autres sources de revenus.

Rémunération des Shorts YouTube

Les Shorts, ces vidéos courtes et dynamiques, prennent de plus en plus de place sur YouTube. Mais comment monétiser ces clips et en tirer des revenus ? 

Voyons ensemble comment fonctionne la rémunération des Shorts YouTube et comment tu peux bénéficier du Fonds YouTube Shorts.

remuneration youtube short

Monétisation des shorts

Les Shorts sont conçus pour être rapides et accrocheurs. Ils n’ont pas les mêmes possibilités de monétisation que les vidéos longues. 

Voici quelques différences :

👉 Publicités : Contrairement aux vidéos longues, les Shorts n’ont pas de publicités mid-roll. 

YouTube teste des formats publicitaires spécifiques aux Shorts, mais la rémunération directe par les publicités est encore en développement.

👉 Vue et engagement : Les Shorts sont souvent visionnés en masse, mais l’engagement par vue est différent. 

Les vues se cumulent rapidement, mais le CPM est généralement plus bas comparé aux vidéos longues.

👉 Durée : La durée maximale d’un Short est de 60 secondes, ce qui limite les opportunités pour des publicités longues.

Même avec ces limitations, les Shorts peuvent générer un bon engagement et aider à attirer de nouveaux abonnés vers ta chaîne YouTube, ce qui, à long terme, augmente tes revenus globaux.

Fonds YouTube Shorts

YouTube a mis en place le Fonds YouTube Shorts pour encourager les créateurs à produire du contenu court. 

Ce fonds est une excellente opportunité pour gagner de l’argent avec tes Shorts. 

Voici comment en bénéficier :

👉 Conditions d’éligibilité : Tu dois avoir téléchargé au moins un Short au cours des 180 derniers jours et respecter les politiques de monétisation de YouTube. 

Ta chaîne doit aussi être en règle avec les directives communautaires.

👉 Critères de sélection : Les critères incluent le nombre de vues et l’engagement généré par tes Shorts. 

Plus tes Shorts sont populaires, plus tu as de chances de recevoir une part plus importante du fonds.

Si cela t’intéresse, découvre les meilleures formations YouTube.

Ce qu’il faut retenir

  • Comprendre le CPM, CPC et le revenu par vue : Les bases de la rémunération YouTube reposent sur ces trois indicateurs.
  • Monétisation via publicités : Utilisation de publicités pré-roll, mid-roll et post-roll pour générer des revenus.
  • Super Chats et Super Stickers : Gagner de l’argent pendant les live streams grâce à l’interaction des spectateurs.
  • Abonnements payants : Offrir des avantages exclusifs pour stabiliser les revenus mensuels.
  • Vente de produits dérivés : Augmenter les revenus avec du merchandising et des produits digitaux.
  • Adhésion au Programme Partenaire YouTube : Nécessite 1000 abonnés et 4000 heures de visionnage pour commencer à monétiser.
  • Respect des politiques de monétisation : Conformité aux directives communautaires pour maintenir la monétisation.
  • Optimisation YouTube SEO : Utilisation efficace des mots-clés, descriptions et tags pour améliorer la visibilité et les revenus.
  • Collaborations avec des marques : Trouver et négocier des partenariats pour augmenter les revenus.
  • Monétisation des Shorts YouTube : Utiliser le Fonds YouTube Shorts et comprendre les spécificités de la rémunération des vidéos courtes.

Rejoins 20 000+ makers et reçois tous les lundi, nos derniers conseils pour lancer, gérer et revendre ton business en ligne 📨

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager :

Picture of Quentin Georges
Quentin Georges
J'ai commencé par le Copywriting en 2019 puis je me suis réorienté vers l’édition de site en 2020 et possède aujourd’hui 11 sites de niche. Sur Les Makers, je vais vous transmettre mon expérience sur le web, que ce soit mes réussites ou mes erreurs. De cette manière, j'espère pouvoir vous faire gagner du temps et surtout de l’argent dans vos projets sur le web !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut

Rentabilise ta chaîne YouTube en moins de 3 mois !

livementor logo

La formation la plus complète avec ses 37 cours vidéos et un cycle d’accompagnement de 3 mois pour exploser sur YouTube.