Faire une reconversion professionnelle à 50 ans en 2024

Sommaire
Sommaire

✍️ Mis à jour le 21 février 2024

Selon une étude du Céreq, les séniors font partie de la classe d’actif ayant la plus grande volonté d’évolution contrairement aux croyances populaires. Pour preuve, 37% d’entre eux souhaitent changer de profession et 30% souhaitent changer d’entreprise.

Il est donc normal que la reconversion professionnelle à 50 ans soit un sujet important dans notre société. Et c’est pour cela que nous te proposons de découvrir notre guide complet dès maintenant.

Avec lui, tu auras toutes les clés et les conseils nécessaires pour réussir ta reconversion professionnelle à 50 ans, et ce, de manière sereine !

Rejoins 20 000+ makers et reçois tous les lundi, nos derniers conseils pour lancer, gérer et revendre ton business en ligne 📨

Pourquoi envisager une reconversion à 50 ans ?

À la recherche de sens et de satisfaction personnelle

À 50 ans, on arrive à un moment de notre vie où le réveil du matin doit sonner pour autre chose que pour le simple fait d’aller travailler. 

Tu te demandes peut-être si ce que tu fais chaque jour a vraiment un impact, si cela te permet de te lever avec enthousiasme. 

Beaucoup d’entre nous réalisent à cet âge que le temps est précieux et que travailler dans un domaine qui nous passionne, ou qui a un sens profond, devient vital. 

La reconversion professionnelle est alors vue comme une porte ouverte sur une seconde chance, celle de se réaligner avec ses valeurs et aspirations profondes.

Adaptation aux évolutions du marché du travail

Le monde ne cesse de changer, et avec lui, le marché du travail. 

Les compétences d’hier ne sont pas forcément celles de demain, et rester pertinent peut nécessiter une mise à jour, voire un changement complet de direction. 

Peut-être as-tu remarqué que ton secteur d’activité n’est plus aussi florissant qu’avant, ou alors de nouvelles technologies ont émergé, rendant tes compétences moins demandées. 

👉 Par exemple, nous n’avons plus forcément de vidéoclub depuis l’explosion de Netflix avec ses 238,9 millions d’utilisateurs à travers le monde.

Se reconvertir à 50 ans, c’est aussi prendre le train en marche des nouvelles opportunités, se réinventer pour rester en phase avec les besoins actuels et futurs des employeurs.

👉 Par exemple, le Forum économique mondial a indiqué dans un rapport en 2023 que la demande de spécialistes de l’IA devrait augmenter de 40%, ce qui représente 1 millions d’emplois à l’avenir.

Aspiration à un meilleur équilibre vie professionnelle/vie personnelle

On ne va pas se le cacher, l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle est devenu un véritable Graal. 

Après des années à jongler entre les responsabilités, tu rêves peut-être d’une carrière qui te laisse plus de temps : 

  • pour toi,
  • ta famille,
  • tes passions. 

Ce désir d’équilibre est souvent un moteur puissant pour la reconversion professionnelle à 50 ans. Trouver un métier qui s’adapte à ton style de vie souhaité, plutôt que l’inverse, peut être la clé d’une existence plus épanouie.

Premiers pas vers la reconversion

Faire le point sur soi-même : évaluation de ses compétences et aspirations

Avant de plonger tête la première dans le grand bain de la reconversion, faire une introspection s’avère être une très bonne idée.

On commence par dresser la liste de nos compétences, qu’elles soient professionnelles ou personnelles, et on ne lésine pas sur les détails. 

reconversion evaluation competences

C’est le moment de se demander : 

« Qu’est-ce que j’aime vraiment faire ? Qu’est-ce qui me rend heureux ? » 

Évaluer ses aspirations, c’est comme dessiner la carte de son trésor personnel : cela guide nos pas vers ce qui pourrait nous rendre pleinement épanouis dans notre future carrière. 

Et si tu te sens un peu perdu, pas de panique, des outils comme les bilans de compétences sont là pour t’aider à y voir plus clair.

Dénicher les secteurs porteurs d’avenir

Maintenant que tu as une meilleure idée de ce que tu veux et peux offrir, il est peut-être temps de scruter le marché ?

Certains secteurs d’activité sont en plein boom et peuvent être particulièrement accueillants pour les profils en reconversion. 

secteurs porteurs avenir

On pense notamment : 

  • au numérique,
  • à la santé,
  • au développement durable,
  • ou encore à l’artisanat, 

Ils offrent tous de belles opportunités pour ceux qui souhaitent apporter du neuf à leur parcours professionnel. 

L’objectif ici est de trouver un domaine où tes compétences et tes passions se rencontrent, et où les perspectives d’emploi sont encourageantes. 

👉 Pour cela, n’hésite pas à faire des recherches, à participer à des salons professionnels ou à suivre des webinaires. L’information est reine pour prendre une décision éclairée.

Les défis de la reconversion à cet âge

Affronter les stéréotypes liés à l’âge

On ne va pas se voiler la face : le marché du travail peut être impitoyable quand il s’agit d’âge. 

Se heurter aux préjugés est un défi courant, mais loin d’être insurmontable. Tu pourrais entendre que tu es : 

  • « trop vieux pour changer » 
  • « pas assez adaptable ». 

Pourtant, c’est ton expérience et ta maturité qui sont tes atouts majeurs. 

D’ailleurs, les mentalités sont en train de changer d’après un rapport de la Dares parue en 2023 où on voit la part des employés de 55 à 64 ans progresser de 7,7 points entre 2014 et 2021.

L’astuce ici est de transformer ces prétendus inconvénients en forces. Montre que ta capacité d’adaptation et ta compréhension du monde professionnel sont bien au-dessus de la moyenne grâce à tes années d’expérience.

Rester à la page : les enjeux de la mise à jour des compétences

La technologie évolue à une vitesse vertigineuse, et avec elle, les compétences demandées sur le marché du travail. 

Se mettre à jour peut sembler décourageant, mais c’est aussi une formidable opportunité de croissance. 

mise à jour competences

Cela signifie apprendre de nouveaux outils, mais aussi adopter un état d’esprit de croissance. 

Les formations, ateliers et cours en ligne sont tes meilleurs alliés dans cette aventure. Pense à cela comme à un investissement dans ton avenir, pas seulement professionnel, mais personnel.

Ne pas négliger sa santé physique et mentale

Changer de carrière, c’est excitant, mais ça peut aussi être source de stress et d’anxiété. 

Prendre soin de soi devient alors vital

  • L’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle 
  • L’exercice physique régulier
  • Une alimentation saine
  • Des moments de détente 

Ils sont autant de facteurs qui contribuent à ta résilience. Être dans de bonnes dispositions physiques et mentales te permettra d’affronter les défis avec sérénité et confiance.

Définir son projet de reconversion

Clarifier ses objectifs professionnels

Avant de se lancer, il faut savoir où on veut aller

Ça peut sembler évident, mais définir clairement ses objectifs professionnels est le premier pas vers une reconversion réussie. 

On parle ici de se poser les bonnes questions :

  • Qu’est-ce que je cherche vraiment dans un travail ?
  • Quelles sont mes priorités ?
  • Est-ce l’équilibre vie pro-vie perso, le salaire, la passion, ou peut-être un mix de tout ça ? 

Fixer des objectifs SMART (Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes, Temporellement définis) peut grandement aider à structurer ta démarche.

Réaliser un bilan de compétences approfondi

On ne le dira jamais assez, connaître ses forces et ses axes d’amélioration est obligatoire

Un bilan de compétences, ça n’est pas juste un test en ligne rapide. C’est un processus complet, souvent accompagné par un professionnel, qui va t’aider à mettre en lumière tes compétences, tant professionnelles que personnelles, et voir comment elles peuvent s’adapter ou se transférer à un nouveau métier. 

C’est aussi l’occasion de découvrir des aptitudes que tu ne soupçonnais même pas.

Explorer les pistes de reconversion viables

Maintenant que tu sais ce que tu veux et ce que tu peux offrir, il est temps de regarder les options sur la table

Cela implique de faire des recherches sur les secteurs d’activité et les métiers qui correspondent à tes objectifs et à tes compétences. 

Ne te limite pas à ce que tu connais déjà ; sois ouvert à des possibilités auxquelles tu n’aurais peut-être pas pensé auparavant. 

Utiliser des outils comme : 

  • les rencontres professionnelles,
  • les salons de l’emploi, 
  • les réseaux sociaux professionnels 

Ça peut s’avérer très utile pour élargir ton horizon.

Se former pour réussir sa reconversion

Trouver les formations adaptées à ton projet

C’est un peu comme choisir les bons outils dans une boîte à outils : tu dois sélectionner les formations qui collent parfaitement à ton projet de reconversion

Ça veut dire quoi ? 

Simplement que toutes les formations ne se valent pas pour atteindre tes objectifs. 

  • Fais tes recherches
  • Compare les programmes
  • Assure-toi qu’ils répondent à tes besoins spécifiques. 

Pense aussi à vérifier la reconnaissance des diplômes ou certifications dans ton secteur visé. Choisir judicieusement ta formation, c’est déjà poser un pied dans la porte de ton futur métier.

Maximiser le potentiel de ton Compte Personnel de Formation (CPF) et d’autres dispositifs

Ah, le CPF, cet ami qui te veut du bien ! 

Sais-tu que tu as accumulé des droits à la formation que tu peux utiliser pour financer ton projet ? 

Tu peux bénéficier jusqu’à 5000€ d’enveloppe pour cette reconversion. Plutôt pas mal, non ?

compte personnel formation cpf

Mais ce n’est pas tout. Il existe d’autres aides et dispositifs, comme le Plan de Transition Professionnelle (PTP), qui peuvent t’aider à financer ta reconversion. Prends le temps de te renseigner sur ces options

Elles sont là pour t’aider à sauter le pas sans te préoccuper (trop) des aspects financiers.

Peser le pour et le contre : apprentissage en ligne versus formations traditionnelles

Dans le coin gauche, les formations en ligne : 

  • flexibles,
  • moins coûteuses. 

Dans le coin droit, les formations traditionnelles, avec :

  • leur interaction directe,
  • leurs horaires fixes. 

Lequel choisir ? La réponse dépend de :

  • ton style d’apprentissage, 
  • tes contraintes personnelles et professionnelles, 
  • la nature du savoir ou compétence que tu cherches à acquérir. 

Pèse soigneusement les avantages et inconvénients de chaque option avant de prendre ta décision.

Valoriser son expérience dans le nouveau parcours

Tu n’arrives pas les mains vides. 

Ton expérience professionnelle et personnelle est une mine d’or que tu peux et dois valoriser dans ta reconversion. 

Apprends à traduire tes compétences acquises dans ton ancien métier en atouts pour le nouveau. Que ce soit dans : 

  • ta lettre de motivation,
  • ton CV,
  • lors d’un entretien.

Savoir présenter ton parcours sous le meilleur angle peut faire toute la différence. Ta richesse, c’est ton parcours unique ; assure-toi de le mettre en valeur.

Financer sa reconversion

Explorer les aides financières et subventions disponibles

Quand on parle de reconversion, la question du financement vient vite sur le tapis. Heureusement, il existe une multitude d’aides financières et de subventions pour t’aider

Entre : 

  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) qui te permet d’utiliser les droits accumulés pour financer tout ou partie de ta formation.
  • Les aides de Pôle emploi pour les demandeurs d’emploi.
  • Le Plan de Transition Professionnelle (PTP) pour ceux qui souhaitent se reconvertir tout en conservant leur salaire.
plan transition rofessionnelle

Les options ne manquent pas. Renseigne-toi auprès des organismes compétents pour connaître les dispositifs auxquels tu es éligible et les démarches à suivre.

Adopter des stratégies de financement personnel et alternatives

Au-delà des aides, il est parfois nécessaire de compléter le financement de sa reconversion par des moyens personnels ou alternatifs. 

  • Épargner en vue de sa reconversion
  • Envisager un prêt personnel
  • Solliciter le soutien de proches 

Toutes ces solutions peuvent être des pistes à explorer. Il existe également des plateformes de financement participatif où tu peux présenter ton projet et solliciter le soutien financier de la communauté. 

Penser  hors des sentiers battus peut ouvrir des portes inattendues et te permettre de rassembler les fonds nécessaires à ta transition.

Rejoins 20 000+ makers et reçois tous les lundi, nos derniers conseils pour lancer, gérer et revendre ton business en ligne 📨

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager :

Quentin Georges
Quentin Georges
J'ai commencé par le Copywriting en 2019 puis je me suis réorienté vers l’édition de site en 2020 et possède aujourd’hui 11 sites de niche. Sur Les Makers, je vais vous transmettre mon expérience sur le web, que ce soit mes réussites ou mes erreurs. De cette manière, j'espère pouvoir vous faire gagner du temps et surtout de l’argent dans vos projets sur le web !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut

Formation Gratuite 🎁

Les 7 étapes simples pour générer ton premier revenu en ligne en moins de 2h/jourmême si tu n’as aucune compétence !

ebook gratuit seo affiliation.png