Comment devenir Freelance ? Les 5 étapes

Sommaire
Sommaire

✍️ Mis à jour le 20 février 2024

De plus en plus de Français souhaitent se lancer en tant que freelance. Un statut aux nombreux avantages, qui permet de gérer son temps, de gagner plus d’argent, mais surtout d’avoir plus de libertés

Le problème, c’est que se lancer à son compte n’est pas une mince affaire. Pas de sécurité de l’emploi ni de congés payés et tous les autres atouts du salariat. Pourtant, 94% des travailleurs qui ont quitté leur emploi pour devenir freelances ne souhaitent plus redevenir salariés. 💪

À l’air du digital, devenir freelance est encore plus intéressant. Et oui, tu peux gagner ta vie en étant à 100% en télétravail et ainsi travailler depuis la maison ou même depuis un autre pays

Si tu souhaites te lancer en tant que freelance, on t’a concocté un guide complet. Tu verras dans cet article à qui convient la vie d’indépendant, combien tu peux espérer gagner et surtout, comment devenir un freelance rentable et prospère. 📈

Rejoins 20 000+ makers et reçois tous les lundi, nos derniers conseils pour lancer, gérer et revendre ton business en ligne 📨

Freelance, c’est quoi ? 

Le terme freelance est un anglicisme pour décrire un travailleur non salarié ou indépendant. Freelance n’est pas un métier mais bel et bien un statut comme peut l’être celui de salarié ou de fonctionnaire. Nous allons voir ensemble en quoi consiste ce statut, combien tu peux espérer gagner, etc. 

D’ailleurs, tu peux découvrir toutes les statistiques sur le freelancing dans notre article.

Définition 

Un freelance est une personne physique qui est indépendante dans sa profession (développeur web, graphiste, etc.) et qui n’a pas de contrat de travail avec un employeur. Il est à son compte et fournit des prestations de services pour des clients, particuliers ou professionnels. 

Tu l’auras compris, quasiment tous les métiers peuvent s’exercer en freelance. Si tu es rédacteur et travailles pour un journal, tu peux proposer tes services en étant à ton compte. Pareil si tu es monteur vidéo salarié, développeur web ou autres. Même d’autres métiers plus rares peuvent s’exercer en tant que freelance. On voit par exemple des journalistes proposer leurs services en indépendant, sans être salariés d’un média. 🗞️

journaliste freelance

Une journée type 

Comme tu as pu le voir, il est possible d’exercer de multiples métiers en freelance et par conséquent, tous vont avoir une “journée type” différente. Certains vont se déplacer énormément pour aller voir leurs clients, tandis que d’autres sont en télétravail et communiquent uniquement par visio-conférence. 💻

Afin de te montrer à quoi pourrait ressembler une journée en tant que freelance, on va prendre l’exemple d’une personne qui est développeur web à son compte. 

Pour commencer, il faut savoir qu’un freelance à principalement deux grandes tâches à effectuer. La première est de réaliser les missions qui lui sont confiées et la deuxième est de trouver de nouveaux clients. Ainsi, on pourrait s’imaginer qu’un développeur web passe la moitié de son temps à prospecter et l’autre moitié à coder. 

Toutefois, cela dépend encore des missions qui te sont confiées. Si tu n’as que des petites missions de quelques jours, il faudra effectivement passer beaucoup de temps à prospecter. Par contre, si tu as des missions long terme (d’une durée de 3 à 6 mois par exemple), tu vas forcément laisser la prospection de côté pendant un certain temps. 

Dans la plupart des cas, tu vas passer plusieurs jours ou semaines à travailler sur la même mission. Tu auras un cahier des charges (facultatif, certains clients le demandent mais pas tous) ainsi qu’une date butoir pour rendre ton travail. Ensuite, c’est à toi de t’organiser pour réaliser ce travail. Sachant que tu n’as pas d’horaires comme un salarié, tu peux travailler le matin, le soir, la journée ou même la nuit si tu le souhaites ! ⏰

Comme il y a plusieurs choses à faire en plus par rapport à un travail salarié comme la facturation, il est important d’être bien organisé. La majorité des freelances prennent donc quelques heures par mois pour éditer des factures, suivre leur trésorerie, déclarer leurs revenus et autres. La comptabilité fait aussi partie intégrante de la vie d’un indépendant ! 

Si tu effectues des petites missions de très courtes durées en passant par des plateformes de freelancing, toutes tes journées seront différentes. Si tu n’aimes pas trop la monotonie, cela peut être une bonne option. Ici tu vas vraiment avoir de nouvelles missions presque tous les jours, et donc ton quotidien ne sera jamais le même. 

Qui peut être freelance ? 

Comme dit précédemment, quasiment tous les métiers peuvent s’exercer en tant qu’indépendant. Mais d’une manière générale, la vie de freelance n’est pas faite pour tout le monde. En effet, tu n’as pas de sécurité de l’emploi, pas de congés payés, pas de tickets restaurants et autres. 😱

Cela peut freiner de nombreuses personnes à se lancer dans le freelancing. Et il est vrai que si le statut de freelance apporte beaucoup plus de libertés, c’est une position moins sécuritaire que le salariat. Par conséquent, si la sécurité de l’emploi et les autres avantages du salariat sont primordiaux pour toi, il vaut mieux ne pas te lancer en tant que freelance. 

À contrario, si tu as envie d’être ton propre patron, devenir indépendant peut te convenir. Ce statut convient également si tu souhaites pouvoir choisir tes horaires et que tu aimes travailler seul. En effet, le gros plus de la vie de freelance, c’est que tu peux travailler quand tu veux. Et si ton métier se fait en télétravail, tu peux même l’exercer où tu veux (à la maison, dans un coworking ou à l’autre bout du monde). 

freelance digital nomade

Quel est le revenu moyen d’un freelance ? 

Il est très difficile d’établir un salaire moyen quand on parle du statut de freelance. Tout simplement parce qu’il y a énormément de métiers différents exercés en freelance et donc, d’importantes disparités de revenus. Mais d’une manière générale, un indépendant va gagner plus qu’un salarié qui effectue le même métier en CDI. 📈

La majorité des freelances travaillent avec un Taux Journalier Moyen (TJM). En clair, ils vont facturer X € par jour de travail. Ainsi, pour s’attacher les services d’un indépendant, un client devra débourser 300, 400, 500€ par jour travaillé. Mais attention, il y a de nombreuses spécificités à prendre en compte. 

Aux premiers abords, tu peux te dire qu’en facturant 300€ par jour par exemple, tu pourras gagner 6000€ par mois. Mais cela est uniquement possible si tu travailles 5 jours sur 5, que tu ne prends aucune vacance et surtout, que tu as tout le temps des missions. Ce qui est en soi quasiment impossible. Et c’est pour cela que les freelances vont facturer aussi chère à la journée. 💸

Selon une étude du site de recherche d’emploi talent.com, le revenu médian des freelances est de 39.187€ par an. Pour ses premières années, un freelance génère en moyenne 24.264€ par an et les indépendants les plus expérimentés peuvent gagner jusqu’à 80.000€ par an

Encore une fois, tout va dépendre de ton secteur d’activité, de ton expérience et des missions que tu vas trouver. 

Comment devenir freelance ? Les 5 étapes 

Maintenant que tu as vu en quoi consiste le statut de freelance, on va te montrer étape par étape comment te lancer à ton compte. Tu verras comment monétiser tes compétences, trouver des clients, créer ta micro-entreprise et autres. 

Avant de commencer, sache qu’on va te donner plusieurs conseils pour que tu puisses te lancer sereinement. Cependant, si tu souhaites vraiment avoir toutes les armes en main pour réussir ta carrière de freelance, il vaut mieux passer par une formation complète. On présente sur notre blog plusieurs formations de freelance qui te guideront pas à pas pour construire ta carrière en tant qu’indépendant. 🤝🏾

À noter que dans ce guide, on va partir du principe que tu souhaites devenir freelance en télétravail. Si tu as comme projet de te lancer à ton compte pour effectuer des missions de prestations physiques, ce guide ne sera pas forcément fait pour toi.

Étape 1 : Trouver une compétence à vendre / se former 

Beaucoup de personnes souhaitent se lancer dans le freelancing, mais un problème persiste : est-ce que mon métier peut s’exercer en freelance

Désormais, il est quasiment possible de tout vendre sur internet. Par conséquent, peu importe la compétence que tu possèdes, tu pourras forcément trouver des clients. Par contre, si tu n’as aucune compétence monétisable, le mieux est de te former sur une qualification qui se vend bien sur internet. 

Voici les métiers qui “vendent” le mieux sur internet : 

  • Rédacteur web / Correcteur ✍️
  • Copywriter 🖋️
  • Traducteur 🇬🇧
  • Community Manager 📲
  • Graphiste / Web Designer 🎨
  • Consultant SEO/SEA 🧑‍💻
  • Développeur web 🌐
  • Créateur de sites internet 💻
  • Restranscripteur audio 🎙️
  • Assistant virtuel 👔
  • Monteur vidéo 🎬

Si tu n’as aucune compétence et souhaites réussir dans le freelancing en ligne, on t’invite vraiment à te former à l’un de ces métiers. Ce sont des secteurs où il y a une forte demande et par conséquent, tu pourras forcément trouver des clients. 

Pour se former à l’une de ces compétences, il existe de nombreuses ressources accessibles gratuitement sur internet. On présente également sur notre blog des formations premiums qui t’enseigneront de A à Z à exercer l’un de ces métiers. 🤝🏿

Étape 2 : Choisir son statut juridique 

Pour pouvoir exercer en tant que freelance, tu devras avoir une entreprise. Rassure-toi, pas besoin de créer une structure complexe avec l’aide d’un comptable, avocat ou autres. Non, tu peux créer une micro-entreprise en ligne en seulement 30 minutes. 🕜

Le statut de micro-entrepreneur est le plus prisé des indépendants. Cela pour plusieurs raisons, notamment sa simplicité. La micro-entreprise est un régime simplifié pour les travailleurs indépendants, créé en 2008. Pour les indépendants, c’est le statut le moins coûteux qui puisse exister. 

Le fonctionnement est assez différent d’une véritable entreprise. Avec une micro-entreprise, tu auras un numéro de SIRET, qui te permettra de créer des factures. En ce qui concerne les impôts et taxes, il n’y en a que deux.

Les cotisations sociales doivent être payées tous les mois ou trimestres (c’est à toi de choisir au moment de la création). Contrairement à une entreprise classique, les cotisations seront calculées sur le chiffre d’affaires et non sur le bénéfice. 

👉 Pour les prestations de services, le taux de cotisation est de 22%. 

👉 Pour la vente de marchandises, le taux de cotisation est de 11%. 

Ensuite, tu devras payer chaque année la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE), qui sera calculée en fonction de ton chiffre d’affaires. 

À savoir que pour pouvoir rester micro-entrepreneur, tu ne devras pas dépasser un certain chiffre d’affaires

👉 Pour les prestations de services, le chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 72.600€

👉 Pour la vente de marchandises, le chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 176.200€

Certains indépendants optent pour d’autres statuts comme l’Entreprise Individuelle (EI), ou l’Entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) voire le portage salarial. Ces statuts sont surtout utiles si tu dépasses les plafonds de chiffres d’affaires de la micro-entreprise. 

Étape 3 : Définir son offre, fixer ses prix 

Une fois que tu sais quoi vendre et que tu possèdes ton statut de micro-entrepreneur, tu vas pouvoir contacter des clients et t’inscrire sur les plateformes de freelance. Le problème, c’est qu’il faudra fixer un prix à tes prestations de service. 🤑

Comme tu as pu le voir, la majorité des freelances travaillent avec un Taux Journalier Moyen. Mais en fonction des métiers exercés, la façon de facturer peut changer. Certains freelances facturent à la tâche, comme les rédacteurs ou les monteurs vidéos par exemple. 

Il peut donc être compliqué si tu débutes de définir un tarif pour tes prestations. Ce qu’on te recommande, c’est simplement de s’inspirer de la concurrence. Tu peux te rendre sur des plateformes de freelancing pour voir les prix proposés par d’autres indépendants. De cette manière, tu pourras avoir une idée du tarif à pratiquer selon ton activité. 👀

⚠️ Ne te sous-estime pas et évite de proposer un tarif trop bas. Autrement, tu vas t’enfermer avec des clients qui ne te payeront pas assez et tu ne pourras pas être un freelance rentable. Fais-toi confiance, tes clients le sentiront et seront prêts à te payer comme les autres prestataires. 

Étape 4 : Trouver des clients 

Si tu es freelance en ligne, il va y avoir deux grands moyens de trouver des clients. Tu peux d’un côté travailler en direct avec tes clients et les démarcher par mail ou sur LinkedIn. De l’autre côté, tu peux t’inscrire sur des plateformes de freelance, qui mettent en relation indépendants et clients. 🤝🏾

Plateformes de freelance 

Il existe à ce jour des dizaines de plateformes qui permettent aux indépendants de proposer leurs services. On pense notamment à Malt, Fiverr, 5euros.com et autres. 

Sur ces plateformes, tu vas pouvoir retrouver des centaines de métiers différents exercés par des freelances. Via la principale plateforme Malt, on peut trouver des prestataires pour de nombreux services (consultant SEO, monteur vidéo, conseiller marketing, etc.). 

malt plateforme freelance

En créant ton profil sur l’une de ces plateformes, des clients vont naturellement venir à toi. Évidemment, la plateforme va prendre un pourcentage du chiffre d’affaires réalisé. Cependant, c’est aussi la plateforme qui s’occupe du paiement, de la création des factures et des relances en cas d’impayés. 

Prospection

Si tu n’aimes pas les plateformes de freelancing, tu peux passer “en direct”, avec les clients. En clair, tu vas simplement communiquer avec tes clients par mail ou en visio-conférence. L’avantage, c’est que personne ne te prendra une commission sur ton chiffre d’affaires. Cependant, ce sera à toi d’envoyer les factures et d’effectuer les démarches en cas d’impayés. 🙄

Pour trouver des clients en direct, tu vas devoir “prospecter”. La prospection, c’est simplement le fait de démarcher des clients potentiels afin de leur proposer tes services. Pour démarcher, la plupart des freelances (peu importe leur métier), utilisent LinkedIn

linkedin logo

Ici aussi, tu peux trouver en ligne des templates de mails ou messages à envoyer pour démarcher et closer tes premiers clients. 💪

Étape 5 : Augmenter sa valeur, fidéliser ses clients : viser long terme ! 

Une fois que tu commences à avoir tes premiers clients, l’objectif va être de te démarquer. Tu ne dois pas être comme tous les autres freelances, car sinon, tes clients pourront facilement te remplacer. Afin d’augmenter ta valeur ajoutée et apparaître comme indispensable auprès de tes clients, il y a de nombreuses techniques à mettre en place. 

Pour commencer, tu devras te former continuellement afin de progresser dans ton domaine de compétence. Il faudra aussi impérativement développer de nouveaux savoir-faire sur ton métier actuel et te renseigner sur son évolution. Autrement, tu risques de devenir rapidement obsolète, surtout si tu exerces un métier sur internet. 😮‍💨

Ensuite, ce qui différencie un freelance d’un bon freelance, c’est le professionnalisme. Si tu as du retard et rends un travail bâclé, personne ne voudra travailler avec toi sur le long terme. On t’invite donc à toujours être professionnel que ce soit dans ton travail ou lors d’échanges avec tes clients. 

Pour finir, on t’invite vraiment à te former pour réussir à gérer la relation client afin de fidéliser tes partenaires professionnels. L’objectif n’est certainement pas de changer de missions toutes les semaines, mais de garder tes clients sur le long terme. Si tu veux avoir une véritable carrière en tant que freelance, tu ne peux pas te permettre d’avoir uniquement des missions de courtes durées. ⏱️

La réponse à tes questions


Voilà, tu sais désormais comment démarrer ton activité de freelance afin de gagner ta vie depuis internet. Si tu souhaites te former avant de te lancer en tant qu’indépendant, on t’ invite à lire notre comparatif des 4 meilleures formations de freelance. Tu auras ici bien plus de conseils adaptés à ta situation pour trouver des clients. 👀

Si tu ne souhaites pas encore investir, mais que tu veux tout de même gagner quelques euros sur internet, on t’invite à télécharger notre ebook gratuit « Affiliation & SEO”. Tu y découvriras plusieurs compétences qu’il est possible de vendre en freelance comme la rédaction, le SEO et la création de sites web.

Rejoins 20 000+ makers et reçois tous les lundi, nos derniers conseils pour lancer, gérer et revendre ton business en ligne 📨

L’article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager :

asyncr0ne | Florian Darroman
asyncr0ne | Florian Darroman
Éditeur de site et SEO depuis 2016, j'ai créé et revendu des dizaines de sites de niches. Aujourd'hui j'ai co-fondé Les Makers pour partager mon expérience et ma vision du blogging.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut